New York - Pittsburgh

«C’est très frustrant» - Fleury

Publié | Mis à jour

Il n’y a pas plus grisant pour un athlète professionnel que de prendre part aux séries éliminatoires. Pour lui, il s’agit du meilleur moment de la saison. Celui pour lequel tous ces sacrifices ont été faits au cours des mois précédents.

Voilà pourquoi la frustration est à son comble lorsqu’une blessure le force à l’inactivité à cette période de l’année.

«C’est très frustrant et très difficile. Les matchs de séries sont les plus amusants et les plus excitants, alors c’est plate de ne pas pouvoir en profiter avec ses coéquipiers», a indiqué Marc-André Fleury.

Rencontré au terme de l’entraînement optionnel tenu par Mike Sullivan et ses adjoints, le gardien québécois ne met pas une croix sur le match de samedi, bien qu’il ne semble pas convaincu de son retour.

«Ma condition progresse bien. Je suis dans la bonne direction. J’espère être suffisamment remis pour jouer samedi», a soutenu Fleury, sans grande conviction dans la voix.

Apparences trompeuses

Fier compétiteur, le gardien trouve le temps long depuis qu’il est confiné au rôle de spectateur.

«Quand j’ai subi cette blessure, je me suis fixé comme objectif de revenir pour le dernier match de la saison. Puis, j’ai envisagé un retour pour le premier match de la série», a-t-il expliqué, visiblement découragé par la situation.

Plusieurs ont cru que le Sorelois pourrait revenir au jeu lors de cette rencontre. Malgré les apparences créées en raison des deux pratiques complètes auxquelles il a participé et en raison de sa présence devant le filet du gardien partant lors de l’entraînement matinal précédant la rencontre de mercredi, il semble que ce ne fut jamais le cas.

«Malheureusement, je n’étais pas encore correct. Ce n’était pas une question de rechute. C’est simplement que ce n’était pas encore le temps de revenir», a assuré Fleury, auteur de 35 victoires cette saison.

Malkin insatisfait

Un autre gros morceau devrait briller par son absence, une fois de plus, samedi soir.

De retour à l’entraînement avec ses coéquipiers, Evgeni Malkin ne sera vraisemblablement pas prêt pour ce deuxième match.

«Ça m’a fait du bien de revenir sur la glace avec les gars. Ça va mieux, mais ce n’est pas encore à point. Ma condition physique est bonne puisque je n’ai jamais arrêté de patiner, mais mes lancers manquent de vélocité», a décrit le Russe.

Au moins, Mike Sullivan voit des progrès intéressants dans la réadaptation de son attaquant.

«Geno a connu une superbe journée. Il semblait plus fort physiquement. Il a encaissé quelques mises en échec. J’espère le revoir bientôt dans notre formation, car il est un joueur capable de faire la différence dans un match.»

D’ailleurs, le numéro 71 des Penguins a assuré qu’il serait en mesure d’effectuer un retour avant la fin de cette série.