New York - Pittsburgh

Hornqvist et Crosby se lèvent

Agence QMI / Jonathan Bernier

Publié | Mis à jour

Patric Hornqvist ne pouvait trouver une meilleure façon de mettre la table pour les séries éliminatoires.

Dans le premier duel face aux Rangers de New York, mercredi, le Suédois a mené la charge avec un tour du chapeau et une mention d’aide. Sa production a permis aux Penguins de Pittsburgh de l’emporter 5-2 et d’amorcer une série face aux «Blueshirts» avec une victoire pour la première fois en trois ans.

À VOIR

Lors des deux derniers printemps, l’équipe qui a remporté le premier match d’une série opposant ces deux équipes a éventuellement accédé au tour suivant.

Débuts encourageants

Les Penguins ont entretenu le mystère jusqu’à la période d’échauffement. Les Rangers attendaient Marc-André Fleury, ils ont plutôt fait connaissance avec Jeff Zatkoff.

Obtenant le premier départ de sa carrière en séries éliminatoires, le gardien de 28 ans a grandement contribué à ce gain. Il s’est montré solide devant les attaques des Rangers, particulièrement au cours des 15 premières minutes de la rencontre durant lesquelles ses coéquipiers peinaient à se mettre en marche.

Derek Stepan a été le seul à le déjouer. Il y est parvenu à deux reprises, dont l’une lors d’une double supériorité numérique.

Lundqvist blessé

Le duel contre Henrik Lundqvist paraissait, à première vue, bien inégal. Il n’a finalement duré que 20 minutes. Blessé près de l’œil droit par le bâton de son coéquipier Marc Staal, le gardien suédois n’a eu d’autre choix que de céder sa place à Antti Raanta, un autre homme masqué sans la moindre expérience en séries éliminatoires.

Avant que son compatriote ne rentre au vestiaire, Hornqvist a eu le temps d’ouvrir la marque.

Meilleur pointeur de la Ligue nationale (LNH) depuis le 1er janvier, Sidney Crosby a poursuivi sur sa lancée en déjouant Raanta d’un vif tir des poignets dans la lucarne. Son tir décoché lors d’une échappée n’a laissé aucune chance au gardien des «Blueshirts».

Il a ajouté des aides sur les deuxième et troisième filets d’Hornqvist.

La blessure de Lundqvist paraît d’autant plus inquiétante qu’il n’a même pas pris place au banc des Rangers une fois sa soirée de travail terminée.

D’ailleurs, ce coup de bâton accidentel n’est pas sans rappeler celui qu’avait reçu Fleury au cours d’un match contre le Canadien de Montréal en novembre.

Le gardien québécois était demeuré dans la rencontre, mais il avait subi une bonne coupure sous l’œil gauche. Au lieu de s’attarder à vouloir réduire l’équipement des gardiens, la LNH devrait peut-être légiférer sur leur masque.

Pas encore prêt

Parlant de Fleury, son absence en a surpris plusieurs, étant donné qu’il avait pris part aux deux derniers entraînements de son équipe et qu’il occupait le filet du gardien partant en matinée.

Il semble qu’il ne soit pas encore totalement remis de sa commotion cérébrale subie le 31 mars.

Evgeni Malkin, blessé à un coude, et Ryan McDonagh (main) ont également raté la rencontre.

Le deuxième match de cette série sera présenté samedi à 15 h.