Photo : Scène du match de 2014 entre les Canucks et les Ducks lors duquel Wayne Chi et a été atteint par une rondelle. Crédit : USA Today Sports

LNH

Une épine dans le pied des Canucks

Publié | Mis à jour

Un partisan des Canucks de Vancouver poursuit les propriétaires de l’équipe après avoir été frappé au visage par une rondelle.

Des documents de la Cour suprême de la Colombie-Britannique montrent une poursuite au civil intentée par Wayne Chi, originaire de Richmond, en banlieue de Vancouver.

Chi aurait été atteint au visage par une rondelle pendant un match en avril 2014 entre les Canucks et les Ducks d’Anaheim.

Selon les documents dévoilés par le site vancitybuzz.com, les Canucks et l’Aquilini Group sont au nombre des accusés. Chi avance que les propriétaires, les organisateurs et les responsables de l’entretien «n’ont pas inspecté les lieux du match afin de prévenir des risques potentiels».

Chi estime que les blessures qu’il a subi lui ont causé de la douleur et un handicap physique permanent. Il poursuit en dommages et intérêts, de même que pour les frais de santé encourus.