Gretzky

Crédit : AFP

LNH

Gretzky déplore le manque de buts

Publié | Mis à jour

Wayne Gretzky n’est pas impressionné par la qualité du spectacle dans la Ligue nationale de hockey.

«La merveille», auteur de 894 buts et 2857 points pendant sa carrière de 19 ans (1979-1998), croit que le nombre de filets est en chute libre parce que les joueurs se concentrent sur un trop grand nombre de choses sur la glace.

«À 10 ans, les jeunes apprennent à rester dans leur couloir, les défenseurs restent derrière et tout le monde bloque des tirs.  Mon Dieu! Je ne crois pas avoir déjà bloqué un tir!», a-t-il dit lors d’un entretien avec le quotidien New York Times, mercredi.

«J’étais employé en infériorité numérique chaque soir et je crois que les gardiens sont payés pour bloquer les lancers et non pas les attaquants. Tout a changé. La plus grande perte est le manque d’imagination et de créativité.»

Il y a 30 ans, Gretzky établissait une nouvelle marque en inscrivant 215 points en 80 rencontres. En comparaison, Patrick Kane, meilleur pointeur du circuit, vient d’en amasser 102 pendant la même séquence, un écart de 113 points!

«C’est plus laborieux maintenant», a-t-il suggéré.

En date de mardi, la moyenne de buts par match des 30 équipes de la LNH se situait à 2,71. À l’époque où Gretzky a établi son record, en 1986, elle était de 3,97 - la deuxième plus haute depuis 1968.

Jamais cette moyenne n’a été atteinte par la suite.