Canadiens de Montréal

Demers victime d'un AVC

Agence QMI, TVA Nouvelles et TVA Sports

Publié | Mis à jour

Le sénateur indépendant et ancien entraîneur du Canadien de Montréal, Jacques Demers, a été victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) mercredi soir. Selon ses proches, son état serait «sérieux», mais stable.

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) a émis un communiqué jeudi en fin de journée, confirmant au nom de la famille que le sénateur avait été admis après avoir été victime d’un AVC.

«La famille concentre leurs énergies à s’occuper de leur être cher et demande au public de respecter leur intimité en ce moment», a fait savoir le CUSM, qui n'a donné aucune information sur l'état du célèbre patient.

Au retour d’un séjour en Floride, Demers devait s’entretenir par téléphone mercredi soir à l’émission «Bonsoir les sportifs» du 98,5FM.

En l’absence de nouvelles de l’ancien entraîneur-chef, un voisin s’est rendu à son domicile de Hudson pour vérifier que tout allait bien. Le voisin l’aurait retrouvé dans un fauteuil, en difficulté.

M. Demers a ensuite été transporté à l’hôpital Lakeshore. Il est présentement traité à l’Institut neurologique de Montréal.

D’après le neuropsychologue Dave Ellemberg, cet état pourrait signifier qu’une «région avec des fonctions cérébrales plus importantes» a été touchée.

Selon lui, il faut toutefois être prudent puisqu’il est difficile d’anticiper et de connaître les conséquences dans les moments suivant immédiatement un AVC.

«Les séquelles varient beaucoup d’un individu à l’autre [...] Des gens peuvent se remettre d’un AVC sans séquelle, ça arrive assez souvent. On peut aussi en ressortir avec des séquelles plutôt graves», précise-t-il.

Un gagnant

Jacques Demers aurait reconnu un des membres de sa famille venus le visiter.

Au cours des dernières années, M. Demers avait eu quelques problèmes de santé. En 2010, il a dû subir une opération d'urgence pour une hernie abdominale. L'intervention d'urgence s'était très mal passée et il avait craint pour sa vie.

L'an dernier, il avait subi une commotion cérébrale à la suite d'une mauvaise chute. Il était complètement rétabli de cet accident.

L’homme de 71 ans a été entraîneur du Tricolore entre 1992 et 1995. La 24e et dernière coupe Stanley du club montréalais a d’ailleurs été remportée sous sa gouverne en 1993.

Jacques Demers a amorcé sa carrière dans la Ligue nationale de hockey en dirigeant les Nordiques de Québec. Il a aussi été à la tête des Blues de Saint Louis et des Red Wings de Detroit. Après trois ans avec le Canadien, il a terminé sa carrière d’entraîneur derrière le banc du Lightning de Tampa Bay.

Après une carrière dans le monde sportif, il a été nommé en 2009 au Sénat par l’ancien premier ministre conservateur Stephen Harper. Il a annoncé en décembre dernier son retrait du caucus conservateur pour siéger comme indépendant.