Crédit : USA Today Sports

Blue Jays - MLB

5 faits intéressants pour les nostalgiques des Expos

Publié | Mis à jour

Voici, pour ceux qui s'ennuient des Expos, cinq choses à savoir (ou à se rappeler) en marge des matchs préparatoires de vendredi et samedi entre les Blue Jays de Toronto et les Red Sox de Boston au Stade olympique.

Le fils de Jeff...

Étoile montante des Red Sox, Travis Shaw est le fils d’un ancien lanceur des Expos. Jeff Shaw, qui a été converti définitivement en releveur lors de son passage à Montréal, a porté les couleurs de l’équipe de 1993 à 1995. Un peu plus tard dans sa carrière, l’artilleur a multiplié les sauvetages dans l’uniforme des Reds de Cincinnati et des Dodgers de Los Angeles pour finir sa carrière avec un total de 203.

Pedro ou Delino?

Pedro Martinez, qui sera honoré avant le match de vendredi, a remporté le premier de ses trois trophées Cy-Young, honorant les meilleurs lanceurs du baseball majeur, après sa dernière campagne dans l’uniforme des Expos, en 1997. Faut-il rappeler que les Expos l’ont ensuite envoyé aux Red Sox en retour de Carl Pavano et un joueur à être nommé plus tard, soit Tony Armas? Les Expos avaient par ailleurs obtenu «Pedro», en novembre 1993, quand ils avaient envoyé Delino DeShields chez les Dodgers de Los Angeles. Si c’était à refaire, parions que les Dodgers garderaient le lanceur dominicain.

Martin repêché par les Expos

Avant d’être appelé par les Dodgers au repêchage de 2002, le Québécois Russell Martin avait d’abord été sélectionné (en 35e ronde) par les Expos en 2000. À 17 ans, il n’était toutefois pas prêt à faire le saut avec une organisation du baseball majeur. Quelques moments avant que les Dodgers choisissent Martin deux ans plus tard, les Expos appelaient un certain Jason Conlisk, qui n'a jamais dépassé le niveau A. On le salue!

À la porte du Panthéon

Également honoré avant le match de vendredi, Tim Raines occupe un poste d’entraîneur des voltigeurs et de la course sur les buts chez les Blue Jays. L’ancien des Expos sentira à nouveau l’appui des Montréalais, dans la prochaine année, quand il aura une toute dernière chance d’être élu au Temple de la renommée du baseball. Lors du dernier scrutin, il avait obtenu 69,8 % des votes. Or, un joueur doit amasser au moins 75 %.

De directeur général à gérant

Avant le second match entre les Blue Jays et les Red Sox, un hommage sera rendu au défunt Jim Fanning, samedi. Celui-ci avait été le premier directeur général des Expos en 1968, ayant permis la venue de Rusty Staub à Montréal notamment. Il a par ailleurs agi comme gérant en 1981 lors de l’unique présence du club montréalais en séries. Fanning était alors venu remplacer Dick Williams pendant la saison.