Blue Jays - MLB

Top 10: moments marquants des Blue Jays en 2015 (5 à 1)

Alexandre Parent / TVA Sports

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays de Toronto ont connu une saison exceptionnelle en 2015. Voici les positions 5 à 1 d'un top 10 des moments les plus marquants de la formation de la Ville Reine lors de la dernière campagne.

Les Jays affronteront les Red Sox de Boston les 1er et 2 avril prochain au Stade olympique de Montréal, en direct sur les ondes TVA Sports.

5) Champions de l'Est!

Ça faisait 22 ans que les Blue Jays n’avaient pas participé aux séries éliminatoires.

Après une victoire écrasante de 15-2 sur les Orioles de Baltimore à Camden Yards le 30 septembre, la troupe de John Gibbons donnait à ses partisans une bonne raison de célébrer puisqu'elle venait de s'assurer du titre dans la section Est de l'Américaine.

Et il faut dire que les joueurs des Jays eux-mêmes ne se sont pas gênés pour faire la fête.

Enfin un championnat de section pour les Jays! - TVA Sports

4) «MVP, MVP, MVP»

Josh Donaldson avait connu deux saisons du tonnerre avec les Atheletics d’Oakland avant d’être acquis par les Blue Jays après la saison 2014.

Mais ce que le joueur de troisième but de la formation de la Ville Reine a réalisé en 2015 a surpassé toutes les attentes.

Il a terminé la saison avec 41 circuits, 123 points produits et une moyenne au bâton de ,297 pour obtenir le titre de joueur le plus utile dans la Ligue américaine.

Outre ses prouesses offensives, Donaldson a également été efficace et spectaculaire en défensive.

Le chant «MVP, MVP, MVP» était régulièrement entendu au Rogers Centre des mois avant la fin de la saison.

L’attrapé de l’année! - TVA Sports

3) Date limite des transactions

Le directeur général Alex Anthopoulos a réalisé plusieurs coups fumants avant la date limite des transactions dans le baseball majeur.

Tout d’abord, le 28 juillet, Anthopoulos a mis la main sur le joueur d’arrêt-court Troy Tulowitzki et sur le vétéran releveur LaTroy Hawkins des Rockies du Colorado en retour de Jose Reyes, Miguel Castro, Jeff Hoffman et Jesus Tinoco.

Puis, deux jours plus tard, le directeur général obtenait les services du convoité lanceur gaucher David Price des Tigers de Detroit en retour de Matt Boyd, Daniel Norris et Jairo Labourt.

Finalement, le 31 juillet, Anthopoulos a acquis le voltigeur Ben Revere des Phillies de Philadelphie en retour de Jimmy Cordero et Alberto Tirado ainsi que du lanceur droit Mark Lowe des Mariners de Seattle pour Rob Rasmussen, Jacob Brentz et Nick Wells.

David Price à Toronto! - TVA Sports

2) La manche dont tout le monde se souviendra

Même s’il en a été le héros, Jose Bautista n’a pas été le seul acteur de cette fameuse septième manche de la cinquième partie entre les Blue Jays et les Rangers lors de cette série de division de la Ligue américaine.

Tout d’abord, Russell Martin a commis la grossière erreur de rater son lancer de routine au lanceur – qui a ricoché sur le frappeur Shin-Soo Choo, permettant a permis à Rougned Odor de faire 3-2 pour la formation du Texas.

Puis, les Rangers ont commis trois erreurs consécutives sur des jeux de routine pour mettre la table au circuit de Bautista.

Les Jays ont remporté le match 6-3.

Les Rangers prennent l'avance dans la controverse - TVA Sports

1) LE «Bat flip»

Ce moment restera marqué dans la mémoire des amateurs de sports pour les années, voire les décennies, à venir.

Lors de la septième manche du cinquième et dernier match de la Série de division opposant les Blue Jays aux Rangers du Texas, Jose Bautista a claqué un circuit de trois points alors que l’égalité était de 3-3.

Puis, le frappeur de puissance des Jays a ensuite lancé son bâton dans les airs dans un geste rempli d’émotions.

Les bancs se sont ensuite vidés en raison du caractère arrogant du geste. Certains joueurs des Blue Jays, dont Edwin Encarnacion, ont d’ailleurs dû calmer la foule qui lançait des projectiles vers les porte-couleurs de la formation du Texas.