Transactions 2016

Ce que vous devez savoir sur Matteau

Publié | Mis à jour

L’arrivée de Stefan Matteau à Montréal ne métamorphosera pas l’équipe.

De l’avis général, le nouvel attaquant des Canadiens doit être considéré comme un attaquant de puissance capable de jouer sur un troisième ou un quatrième trio.

«Ce sera un bon joueur de quatrième trio s’il apprend à être constant. Il ressemble beaucoup à Devante Smith-Pelly, à quelques exceptions près, soutient son ancien entraîneur dans les rangs juniors Joël Bouchard.

«Il a un lancer foudroyant et une capacité physique hors de l’ordinaire, a-t-il ajouté en entrevue à TVA Sports. Il a besoin de prendre de la maturité, comme tous les jeunes joueurs, mais il a un bon potentiel.»

Fort et rapide

Le journaliste de TVA Sports Mikaël Lalancette l’a vu à l’œuvre avec l’Armada pendant son court passage dans la LHJMQ en 2012-2013. Le joueur de 6 pieds 2 pouces et 220 livres avait alors récolté 28 points, dont 18 buts, en 35 matchs sous les ordres de Bouchard.

«Il est un attaquant de puissance. Il est capable de créer beaucoup d’espace autour de lui grâce à son physique. Il travaille très fort sur la patinoire.

«Il a montré de belles aptitudes. Il a pris de la maturité depuis son passage dans la LHJMQ», a indiqué notre expert du circuit Courteau.

Une CHance à saisir

Notre analyste Alain Chainey connaît lui aussi Matteau. Selon lui, «il est un très bon patineur, il est fort et il est bon pour protéger la rondelle».

«C’est une belle occasion qui s’offre à lui pour se faire valoir. Il doit saisir sa chance et prouver aux Canadiens qu’il peut les aider. Il a beaucoup de potentiel. Mais c’est un joueur qui ne remplira pas le filet!»

Le père de Matteau, Stéphane, a disputé 848 rencontres dans la Ligue nationale, totalisant 316 points.