Canadiens de Montréal

Autre contre-performance à San Jose

Publié | Mis à jour

Joe Thornton a récolté un but et deux mentions d’aide, lundi en Californie, et les Sharks de San Jose n’ont eu aucune difficulté à vaincre les Canadiens de Montréal au compte de 6-2.

À voir : Sommaire

Thornton lance les hostilités

Gallagher répond vite!

Pavelski n’allait pas rater ça...

Burns fait la barbe à la défensive du CH

Un premier point pour Danault

La dextérité des Sharks

Au tour de Spaling

Si au moins ça avait l’air difficile...

La troupe de Michel Therrien a mal amorcé son voyage de quatre rencontres. Ayant vu sa séquence de quatre parties sans défaite en temps réglementaire prendre fin, le Bleu-Blanc-Rouge n’a pas triomphé dans la «fosse aux requins» depuis le 23 novembre 1999.

Même s’il accusait un retard d’un seul filet après 40 minutes, le Tricolore n’a en fait jamais été dans le coup, et ce, en dépit de l’hypothétique fatigue de ses rivaux qui avaient défait les Canucks à Vancouver la veille.

En réalité, ce sont les visiteurs qui semblaient à bout de souffle, régulièrement coincés dans leur territoire. Pendant que les joueurs d’expérience de San Jose montraient les dents, les jeunes du Canadien en ont arraché. Médiocre à souhait, Jacob de la Rose était un spectateur privilégié pour quatre buts de l’adversaire et son entraîneur l’a rétrogradé au quatrième trio.

Les défenseurs Victor Bartley et Mark Barberio ont également connu une soirée éprouvante, tandis que Mike Condon a été livré en pâture aux détenteurs du troisième rang de la section Pacifique.

Pas de pitié

Tôt dans la partie, Thornton a donné un aperçu aux visiteurs de ce qui les attendait. Laissé fin seul devant la cage ennemie, il a glissé la rondelle derrière le gardien après avoir accepté la passe de Joe Pavelski.

Après le 18e but de la saison de Brendan Gallagher, qui a bénéficié de la générosité de Martin Jones, Pavelski a ramené les Sharks en avant lorsqu’il a retourné l’ascenseur à son comparse Thornton. Tout comme ce fut le cas sur le premier but des gagnants, Phillip Danault est arrivé en retard sur le jeu.

Au retour du vestiaire, le Tricolore s’est encore fait taper sur les doigts en début de période. Cette fois, «Jumbo Joe» a attiré tout le monde avant de repérer Brent Burns. L’homme à la barbe proéminente a décoché un tir des poignets ayant touché la partie supérieure du filet.

Au troisième tiers, Melker Karlsson et Nick Spaling ont marqué dans un intervalle de 1 min 23 s pour sceller l’issue de l’affrontement. Pavelski a ajouté un but en fin de match.

En bref

Torrey Mitchell a hanté son ancienne équipe en frappant au vol une rondelle pour sa septième réussite de la campagne tard au deuxième vingt.

Les vainqueurs ont dominé 35-22 au chapitre des tirs.

Mike Brown a disputé un premier match avec le Tricolore, affrontant pour l’occasion son ancienne organisation.

Le Canadien visitera les Ducks d’Anaheim, mercredi.