Anders Nilsson

Photo : Anders Nilsson Crédit : USA Today Sports

Transactions 2016

Nilsson prend le chemin de St. Louis

Publié | Mis à jour

Les Blues de St. Louis ont tenté de pallier la perte du gardien Brian Elliott en faisant l’acquisition d’Anders Nilsson, des Oilers d’Edmonton, samedi matin.

En retour, la formation albertaine met main sur l’homme masqué Niklas Lundstrom et un choix de cinquième tour au prochain repêchage.

Nilsson viendra seconder Jake Allen, puisqu’Elliott pourrait rater au moins un mois d’activités en raison d’une blessure au bas du corps.

Le Suédois de 25 ans a présenté une fiche de 10-12-2 cette saison avec une moyenne de buts alloués de 3,14 et un taux d’efficacité de ,901. Il a même fourni une mention d’aide en 26 matchs, en plus d’écoper de quatre minutes de pénalité.

Depuis le début de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH), Nilsson a aussi porté les couleurs des Islanders de New York, qui l’ont sélectionné au troisième tour en 2009. Il a également évolué en Suède et en Russie.

Nouveau départ pour Lundstrom

Quant à Lundstrom, il n’a toujours pas joué au sein du circuit Bettman. Aussi originaire de la Suède, le gardien de 23 ans a été un choix de cinquième ronde des Blues en 2011.

En 2015-2016, Lundstrom a joué principalement dans la Premier AA Hockey League (ECHL) ainsi qu’avec les Wolves de Chicago, dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

Par ailleurs, les Oilers ont rappelé le gardien Laurent Brossoit de leur filiale des Condors de Bakersfield, dans la LAH.

À sa seule présence dans la LNH cette année, le Britanno-Colombien de 22 ans a réalisé 32 arrêts face aux Jets de Winnipeg le 13 février.