Devant le filet

Bishop veut des filets plus grands

Publié | Mis à jour

En plus d’être une grande fête, le week-end des étoiles de la Ligue nationale de hockey (LNH) est également l’occasion de faire le point sur l’évolution du circuit et du sport.

Une fois de plus, la LNH s’est penchée sur la sempiternelle question de la baisse du nombre de buts marqués. Et encore une fois, il a été question de la grosseur de l’équipement des gardiens et de la dimension des filets.

À la surprise de plusieurs, la LNH a trouvé un allié dans le camp des cerbères.

«Je ne devrais possiblement jamais dire ça, puisque je suis un gardien, mais je crois sincèrement qu’il n’y a pas des dizaines de solutions pour augmenter le nombre de buts. Pour moi, la meilleure solution serait d’agrandir les filets», a lancé Ben Bishop, du Lightning de Tampa Bay.

Protection et égoïsme

Pour l’athlète de 6 pi et 7 po, opter pour cette solution éviterait de mettre en péril la sécurité de ses confrères et lui.

«Le plus important, c’est d’être bien protégé. Il ne faut pas oublier que les joueurs décochent des tirs à 100 milles à l’heure», a-t-il rappelé.

«De toute façon, ce n’est pas vraiment utile d’essayer de réduire la grosseur de l’équipement des gardiens. Il y aura quoi, 5 ou 10 buts de plus dans une saison?», a-t-il dit.

Mis au courant de la déclaration de son collègue, Braden Holtby, des Capitals de Washington, n’a pas hésité à manifester son désaccord.

«Agrandir les filets serait très égoïste de la part de la LNH. Le développement des gardiens en souffrirait. Je ne suis pas certain que les petites villes, comme celle où j’ai grandi, auraient les moyens de changer tous les filets», a soutenu Holtby, originaire de Lloydminster, en Saskatchewan.