Crédit : AgenceQMI

Match des étoiles de la LNH

Les meilleurs moments du concours d'habiletés

Publié | Mis à jour

Au fil des années, le concours d’habiletés en marge du Match des étoiles a donné droit à certains moments plutôt mémorables.

Voyez le concours d'habiletés 2016, en direct de Nashville, samedi à dès 18h00, avec l'avant-match.

1) Al Iafrate, tir le plus puissant

Le défenseur Al Iafrate a remporté le concours du lancer le plus puissant à trois reprises. Mais c’est en 1993 qu’Iafrate a laissé sa marque indélébile. Muni d’un bon vieux bâton en bois et orné d’une coiffure désormais légendaire, Iafrate a vu son tir franchir, pour la première, la barre des 100 mph, à 105,2 mph.

La marque d’Iafrate aura duré pendant 16 ans avant que Zdeno Chara n’y aille d’un lancer frappé à 105,4 mph en 2009. Il aura amélioré sa propre marque à deux reprises, en 2011 (105,9 mph) et 2012 (108,8 mph).

2) Mike Gartner, patineur le plus rapide

Mike Gartner a connu une glorieuse carrière dans la LNH avec 17 saisons de plus de 30 buts. Mais c’est au concours d’habiletés qu’il a marqué les esprits. Lors de la compétition du patineur le plus rapide, Gartner a arrêté le chrono à 13,386 s, une marque qui n’aura jamais été battue avant que le format de la compétition ne soit changée en 2008.

3) Raymond Bourque, tir le plus précis

Raymond Bourque est l’un des trois joueurs à avoir atteint les quatre cibles en quatre tentatives avant 2011, lorsque le format de la compétition a été changé.

Mais Bourque a réussi l’exploit lors de deux années consécutives (1992 et 1993). Une légende de la précision.

4) Patrick Kane et Alexander Ovechkin, échappées

Le concours des échappées, récemment intégré au concours d’habiletés, a donné droit à plusieurs moments rigolos. Voyez Alexander Ovechkin donner tout ce qu’il a pour plaire à la foule de Montréal et Patrick Kane se déguiser en Superman.

5) Cam Ward et Tim Thomas, gardien le plus rapide

Les gardiens ont fait un bref passage – pas toujours glorieux - lors du concours d’habiletés. Cam Ward et Tim Thomas se sont livrés un duel d’anthologie en 2011.