LNH

Le Lightning doit être pris au sérieux

Publié | Mis à jour

En remportant un septième match consécutif jeudi soir, le Lightning de Tampa Bay semble avoir repris sa place parmi l’élite de la Ligue nationale de hockey (LNH).

D’autant plus que ce récent gain a été obtenu face aux Blackhawks de Chicago, champions en titre de la coupe Stanley.

«J’échangerais ce qui est arrivé ce soir [jeudi] pour ce qu’ils nous ont fait l’année dernière», a commenté l’entraîneur-chef du Lightning Jon Cooper, mi-blagueur, au terme de la rencontre.

Les Hawks avaient effectivement vaincu le Lightning en six matchs, en juin 2015, lors de la grande finale. De remporter une partie de saison régulière demeure une bien mince consolation, même si cela stoppe une séquence de 12 victoires des Blackhawks.

Quoi qu’il en soit, le Lightning est en train de passer un certain message aux autres formations. Le club laisse aussi deviner qu’il n’y a aucune urgence d’agir, pour l’instant, dans l’épineux dossier de Jonathan Drouin, lequel est présentement suspendu par l’équipe.

«Ils ont beaucoup de talent dans leur formation, a reconnu le défenseur des Blackhawks Niklas Hjalmarsson, après le match de jeudi. Ils ont pratiquement le même club que l’an dernier. À partir de là, ils devraient être une bonne équipe.

«Je pense qu’ils vont finir au premier rang du classement de l’Association de l’Est», s’est ensuite risqué Hjalmarsson.

Avec une fiche de 26-17-4 depuis le début du calendrier régulier, le Lightning risque logiquement de se qualifier pour les séries éliminatoires. Par contre, l’équipe devra connaître toute une fin de saison si elle désire rattraper les Capitals de Washington (35-8-3) au classement.

Bishop sous-estimé?

Parmi les joueurs qui sont au cœur des succès du Lightning, il faut mentionner les attaquants Nikita Kucherov et Steven Stamkos, qui mènent les siens avec respectivement 40 et 37 points.

En défensive, Victor Hedman a récolté 27 points en plus de présenter un différentiel de +11.

Le gardien Ben Bishop est aussi un grand responsable de la bonne tenue du Lightning. En 36 matchs, dont 35 départs, il a maintenu une moyenne de buts alloués de 1,94 et un taux d’efficacité de ,928.

En ajoutant quelques gains à son dossier de 19-13-3, Bishop pourrait voir son nom apparaître aux côtés de ceux de Braden Holtby et Corey Crawford, entre autres, parmi les candidats en lice pour le trophée Vézina, remis au meilleur gardien du circuit Bettman.