Classique hivernale

À TVA Sports : place à la Classique hivernale!

Publié | Mis à jour

Ça y est, le jour J est enfin arrivé! C’est aujourd’hui que sera disputée la Classique hivernale Bridgestone.

TVA Sports présentera à 13h, en direct de Foxboro, l’affrontement tant attendu entre les Canadiens et les Bruins au domicile des Patriots.

Au-delà du cadre enchanteur dans lequel il sera joué, cet autre chapitre de la rivalité Montréal-Boston, précisément le 733e match de saison entre les deux formations originales, revêt une certaine importance.

En plus de n’avoir qu’un seul point d’avance sur les Bruins au classement de l’Association de l’Est, le CH tente de se sortir d’une atroce séquence de deux victoires en 13 rencontres.

«Ce match pourrait avoir une grande incidence sur notre saison, a d’ailleurs soutenu le capitaine Max Pacioretty à la veille de l’événement.

«Tout le monde sait que le classement est très serré dans notre section. Nous sommes aussi près du sommet que d’une exclusion des séries éliminatoires. Je crois que de remporter cette rencontre pourrait nous donner toute une dose d’énergie pour la suite des choses.»

Nul doute que le retour de Brendan Gallagher aidera les hommes de Michel Therrien. En l’absence du combatif attaquant, le Tricolore a conservé un piètre dossier de 5-11-1.

Dans le camp adverse, les Bruins devront se débrouiller sans deux de leurs meilleurs éléments offensifs. Déjà privés des services de David Krejci, blessé au haut du corps depuis dimanche, ils devront se passer de Brad Marchand, qui purgera la première de ses trois rencontres de suspension pour son geste dangereux à l’endroit de Mark Borowiecki, des Sénateurs.

Différent contre le CH

Contrairement aux Canadiens, les Bruins ont déjà participé à la Classique hivernale de la Ligue nationale.

En 2010, ils avaient défait les Flyers 2-1 en prolongation dans l’enceinte des Red Sox, le mythique Fenway Park.

Cinq ans plus tard, Patrice Bergeron sera l’un des rares joueurs des Bruins à vivre cette expérience pour une deuxième fois.

«C’est différent de celle du Fenway Park contre les Flyers puisque c’est contre le Canadien, a indiqué Bergeron jeudi.

«C’est spécial d’avoir la chance de jouer contre Montréal. On connaît l’immense rivalité entre les Bruins et le CH. J’espère que nous réussirons à profiter de cette expérience.»

Dans quel état sera la glace?

Comme c’est souvent le cas dans ce genre de match à l’extérieur, la qualité de la glace risque de laisser à désirer. C’est du moins l’opinion qu’avaient les joueurs du CH après l’avoir foulé pendant une heure, jeudi.

«Le soleil a ramolli et fait fondre un peu la glace. C’était difficile de faire des jeux. Ce sera important de garder les choses simples. Avec une glace comme celle-là, parfois, quand tu envoies la rondelle au filet, tu ne sais jamais ce qui va se passer», a fait valoir David Desharnais.

«J’espère que la surface sera meilleure qu’elle ne l’était aujourd’hui. Je suis sûr que la LNH travaillera fort là-dessus. Mais en fin de compte, ce sera la même glace pour les deux équipes», a déclaré Therrien.

Puisque la température risque d’être la même, les conditions devraient être similaires cet après-midi. 

(Avec la collaboration de Jonathan Bernier et de Jean-François Chaumont, du Journal de Montréal)