Crédit : USA Today Sports

Canadiens de Montréal

Neige demandée pour la Classique hivernale

Publié | Mis à jour

Des centaines de travailleurs ont poursuivi leurs efforts, mardi, afin d’offrir la meilleure glace possible en vue du prochain week-end de la Classique hivernale Bridgestone, à Foxboro, au Massachusetts.

Après avoir pris deux jours de congé pour célébrer Noël, les ouvriers entament le sprint final, qui sera couronné par le match du 1er janvier entre le Canadien de Montréal et les Bruins de Boston.

Seul élément difficile à contrôler : la météo.

«Peu importe ce que Dame Nature va nous envoyer, nous allons faire avec», a toutefois déjà commenté Dan Craig, grand responsable de la patinoire pour l’événement, dans une entrevue accordée aux différents médias de Boston.

«Nous savons qu’il s’agit des meilleurs joueurs de hockey au monde et ils auront le meilleur pour l’occasion», a ajouté Craig, qui garantit la qualité de la surface.

Pour le moment, les bonzes de la Ligue nationale souhaiteraient un peu de neige à Boston, ce qu’il ne manque pas à Montréal ces jours-ci, soit dit en passant.

Or, les prévisions météorologiques laissent plutôt croire qu’il pleuvra un peu mercredi, comme ce fut le cas mardi. Les trois jours suivants seront partiellement ensoleillés.

La température anticipée pour le jour du match entre le Tricolore et les Bruins varie entre -1 et 6 degrés Celsius.

Les travailleurs ont commencé à installer les infrastructures en vue du week-end de hockey au Gillette Stadium dès le 20 décembre, immédiatement après le match entre les Titans du Tennessee et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Les activités de la Classique hivernale Bridgestone seront présentées à TVA Sports.