Canadiens de Montréal

Galchenyuk, la solution?

Publié | Mis à jour

Au cœur de la déroute des Canadiens de Montréal, l’entraîneur-chef Michel Therrien continue d’insister que son club manque de chance et mérite de meilleurs résultats.

Soir après soir, les Canadiens battent leurs adversaires aux chapitres des tirs au but et des chances de marquer, mais rien n’y fait. Pendant sa séquence de neuf revers en 10 rencontres, le CH a compté plus de deux buts une seule fois, lors de sa seule victoire, 3-1 contre les Sénateurs d’Ottawa le 12 décembre dernier.

Toute la brigade offensive est en panne sèche et Therrien change régulièrement ses trios, à la recherche de l’étincelle qui permettra à ses joueurs de desserrer leur bâton un brin.

Lors de la rencontre face au Wild, perdue 2-1 au Minnesota mardi, le pilote employait la composition suivante à l’attaque :

Trio 1 :
Max Pacioretty – David Desharnais – Dale Weise

Trio 2 :
Lars Eller – Alex Galchenyuk – Daniel Carr

Trio 3 :
Tomas Fleischmann – Tomas Plekanec – Paul Byron

Trio 4 :
Brian Flynn – Torrey Mitchell – Devante Smith-Pelly

Therrien met-il ses joueurs les plus productifs à l’avant-plan? Pas si l’on calcule le nombre de points par 60 minutes pour chaque joueur.

Peut-être un des rares à créer quelques flammèches ces derniers temps pour le Tricolore, Galchenyuk est le joueur le plus efficace chez les attaquants, avec 2,61 points par 60 minutes de temps de glace – les attaquants ACTIFS, faut-il le préciser; Brendan Gallagher roulait à 3,21 points à l’heure avec de se fracturer deux doigts.

«Chucky» est pourtant limité à 14 min 40 s de jeu par rencontre depuis le début de la saison. Le joueur de centre de 21 ans n’a pas été employé sur les unités spéciales de supériorité numérique contre le Wild.

Supériorité numérique :
Pacioretty – Plekanec – Eller
Fleischmann – Desharnais - Weise

Malgré sa léthargie de 20 matchs sans but, Tomas Plekanec demeure un des joueurs les plus productifs des Canadiens (2,39 pts par 60 min.), lui qui est aussi l’attaquant le plus utilisé par Therrien en compagnie Max Pacioretty, à 18 min 49 s par match. Le Tchèque et le capitaine ont chacun 27 points, mais l’Américain a deux fois plus de buts que son coéquipier, soit 14 contre sept.

Une recrue est en train de se faire un nom dans cette séquence inquiétante pour les Canadiens : Daniel Carr. L’ailier de 24 ans, jamais choisi au repêchage, a compté deux des quatre derniers buts du Bleu-blanc-rouge avec un temps de jeu réduit, 11 min 48 s par rencontre. Ce total pourrait-être de trois si son but n'avait pas été refusé dans la défaite de 5-1 face aux Predators de Nashville, lundi.

Est-il l’heure de lui confier un rôle plus important à l’attaque? Face au Wild, Carr côtoyait Galchenyuk et Lars Eller sur le deuxième trio.

Il est bon celui-là! - TVA Sports

Points par 60 min. (temps de jeu par match)

*Brendan Gallagher: 3,21 (16 min 10 s)
Alex Galchenyuk : 2,61 (14 min 40 s)
Tomas Plekanec : 2,39 (18 min 49 s)
Max Pacioretty : 2,39 (18 min 49 s)
Daniel Carr : 2,26 (11 min 48 s)
Dale Weise : 2,04 (14 min 44 s)
Torrey Mitchell : 2 (12 min s)
David Desharnais : 1,89 (15 min 48 s)
Tomas Fleischmann : 1,79 (15 min 47 s)
Sven Andrighetto : 1,69 (11 min 47 s)
Devante-Smith Pelly : 1,52 (11 min 40 s)
Lars Eller : 1,37 (14 min 25 s)
Paul Byron : 1,33 (13 min 7 s)
**Alexander Semin : 1,3 (12 min 20 s)
Brian Flynn : 1,27 (11 min 49 s)

* Blessé
** Contrat racheté