Crédit : PIERRE-PAUL POULIN/LE JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI

Canadiens de Montréal

Les organisateurs de la Classique hivernale optimistes malgré la météo

Publié | Mis à jour

Malgré les températures clémentes, les organisateurs de la Classique hivernale Bridgestone ont assuré lundi que l’édition 2016, qui verra le Canadien de Montréal affronter les Bruins de Boston au Gillette Stadium de Foxborough, sera mémorable.

«Absolument parfait», a dit Dan Craig en parlant de la météo. Il supervise pour la Ligue nationale de hockey (LNH) la construction de la surface temporaire montée sur le domicile des Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Lundi, son équipe de spécialistes a construit la base de la patinoire entre les deux lignes de 15 verges du terrain de football. La glace sera propice à jouer au hockey dans les prochaines 72 heures.

La température à Boston avoisinait les 45 degrés Fahrenheit, ou 7 degrés Celsius, avec un ciel nuageux. On prévoit 4 degrés Celsius pour le 1er janvier, des nuages et une possibilité de pluie.

Craig n’est pas inquiet. Depuis le premier match extérieur sanctionné par la LNH, entre Montréal et les Oilers, à Edmonton, en 2003, il en a vu de toutes les couleurs.

C’est la deuxième fois que la LNH présente un match à ciel ouvert dans la région de Boston. En 2010, les Bruins avaient reçu la visite des Flyers de Philadelphie au mythique domicile des Red Sox, le Fenway Park.

«La dernière fois qu’on était ici, c’était diablement froid et on avait beaucoup de neige», a indiqué Craig au site officiel de la LNH. Trop de soleil ou de neige peuvent gêner davantage que la pluie.

Une fois la base complétée, l’équipe de huit techniciens installera la tuyauterie permettant de réfrigérer la glace. À partir de ce moment, le Gillette Stadium pourra commencer à ressembler à une vraie patinoire.

 

Des Patriots ravis

Dimanche après-midi, quelques curieux sont restés après la victoire des Patriots contre les Titans du Tennessee pour voir le début du travail de transformation

«Ça va être génial, il va y avoir toute une ambiance», a dit au site NHL.com le quart-arrière substitut Jimmy Garappolo. Celui-ci vient de Chicago, et affectionne les Blackhawks, mais son allégeance commence à tourner pour les Bruins.

«Du hockey extérieur, ça rappelle la belle époque, a ajouté Alan Branch, joueur de ligne défensive. Je n’étais pas fan de hockey quand j’étais petit, mais je le suis devenu avec l’âge. Ça devrait être une partie géniale.»

La Classique hivernale Bridgetsone sera présentée sur les ondes de TVA Sports le 1er janvier à 13h.