Hockey

Quand le côté humain s’invite à un match de la LNAH

Publié | Mis à jour

Les amateurs de hockey se souviennent sans doute de cette terrible blessure qu'avait subie Donald Audette lors d'un match en 2001.

L’attaquant des Canadiens de Montréal avait subi une grave blessure au poignet, qui avait été lacéré par une lame de patin.

Or la plupart ignorent que Keven Veilleux, un ancien espoir des Penguins de Pittsburgh, a été victime d’un accident similaire lors d'un match de la Ligue Nord Américaine.

La lame de son coéquipier venait à peine de lui trancher le poignet, qu'il a immédiatement songé au pire des scénarios.

«Est-ce que je vais mourir ce soir à Trois-Rivières?, s’est-il demandé, ensanglanté sur la glace.

D'autant plus qu'aucun médecin n'était présent dans les gradins ce soir-là. Cependant, un joueur sur le banc adverse, Stéphane Boileau.

Un joueur qu'on surnomme « le doc Boileau».

«C’est quand j’ai vu l’arbitre se diriger vers moi en me disant ‘Stéphane, Stéphane, tu dois aller voir de l’autre bord, il y a une urgence, ça ne va pas du tout’» - Stéphane Boileau

Il a trouvé dans le vestiaire de l'équipe adverse un Veilleux en état de choc et s'est empressé de lui prodiguer les soins nécessaires, en plus de lui apporter une présence réconfortante.

Un rôle que Veilleux n'est pas prêt d'oublier de sitôt

Les deux joueurs s'affronteront au retour des fêtes pour une première fois depuis cette ironique transaction, où Veilleux a été échangé contre celui qui lui a sauvé la vie.

Voyez le reportage de Jean-Philippe Bertrand, dans la vidéo ci-dessus.