Canadiens

Où Semin jouera-t-il?

Où Semin jouera-t-il?

Renaud Lavoie

Publié 07 décembre 2015
Mis à jour 07 décembre 2015

Les Canadiens de Montréal s'étaient donné deux mois pour déterminer si Alexander Semin était en mesure d'aider l'équipe.

Avec la décision de le soumettre au ballottage lundi, on a maintenant la réponse.

Dans les faits, ‎le joueur énigmatique n'était pas en mesure de maintenir le rythme des Canadiens qui est un des plus rapides de la LNH.

Cela dit, il serait très surprenant qu'une formation le réclame mardi.

Ce qui nous amène à son avenir dans le monde du hockey. Les Canadiens ne l'ont pas soumis au ballottage uniquement parce qu'ils veulent voir si une équipe va l'acquérir par le biais du ballottage.

S'il n'est pas réclamé mardi, il sera cédé aux IceCaps de St. John’s, ce qui veut dire qu'un peu moins de 200 000 $ de son salaire va demeurer sur la masse salariale des Canadiens.

Mais présentement, l'agent de Semin tente de lui trouver une autre équipe où il pourrait jouer en Europe, préférablement dans la Ligue continentale de hockey (KHL). Si c'est le cas, les Canadiens vont le resoumettre au ballottage pour mettre fin à son contrat.

Andrighetto est convaincant

Si la direction des Canadiens a pris la décision de laisser partir Semin, c'est que Sven Andrighetto a rempli sa mission, soit d'impressionner l’état-major.

Ses trois buts en sept rencontres démontrent qu'il peut facilement remplacer Semin, sans compter que défensivement il ne nuira pas à l'équipe comme le démontre son différentiel de +4. Andrighetto a forcé la main de l'équipe avec la qualité de son jeu.

Est-ce que ça veut dire que son poste est maintenant assuré à Montréal? Pas du tout, mais s'il connaît encore du succès, éventuellement on lui dira de se trouver un appartement à Montréal.

Est-ce que ça veut dire que Marc Bergevin ne tentera pas d'améliorer son équipe en allant chercher un autre attaquant? S'il est en mesure d'ajouter de la profondeur à son équipe, il le fera.

Mais présentement le marché des transactions est complètement mort en raison du plafond salarial qui est très bas et qui n'augmentera pas l'an prochain.

Avec Devante Smith-Pelly qui est maintenant sur la liste des blessés, les Canadiens n'ont que 12 attaquants en santé et il sera intéressant de voir si un joueur sera rappelé mardi.

Il serait très surprenant que Torrey Michell revienne au jeu mercredi, mais il pourrait jouer d'ici là fin de la semaine si tout se passe bien.