Canadiens de Montréal

«Un de nos meilleurs matchs» – Eller

Publié | Mis à jour

Il y avait un constat après la défaite de jeu face aux Capitals de Washington.

Les Max Pacioretty, Lars Eller, Paul Byron et Brian Flynn ont chacun décrit cette prestation comme l’une des très bonnes du Canadien de Montréal cette saison.

C’est assez rare d’entendre une telle conclusion après un revers.

«C’était un de nos meilleurs matchs de la saison, a affirmé Eller. Je ne me souviens pas de la dernière rencontre où nous avons offert un aussi bel effort. Nous avons respecté notre système à la lettre et nous avons passé énormément de temps dans la zone des Capitals. Si nous avions profité un peu plus de nos chances, nous aurions gagné ce match.»

«Je ne cherche pas d’excuses, mais les Caps ont été assez chanceux sur leurs deux derniers buts, les deux de T.J. Oshie, a poursuivi le numéro 81. Nous ne pouvons pas critiquer notre travail. Il y a juste le résultat final qui n’est pas bon.»

Chapeau à Holtby

Dans un autre coin du vestiaire, Pacioretty et Flynn ont tenu pratiquement les mêmes discours.

«Je crois que c’est un de nos meilleurs matchs de la saison si ce n’est pas le meilleur, a dit Pacioretty. C’est une très bonne performance de notre part. On n’a pas été en mesure de marquer le but qui aurait fait la différence. On doit donner du mérite à [Braden] Holtby qui a été sensationnel avec plusieurs gros arrêts à des moments clés. On peut retirer plusieurs choses positives de cette partie. Je savais qu’il était un bon gardien, mais il m’a beaucoup impressionné ce soir [jeudi].»

«C’était l’une de nos meilleures sorties de la saison, a renchéri Flynn. On avait beaucoup de rythme en particulier en deuxième période. C’est le type de match où l’adversaire marque sur des rebonds chanceux.»

Des combinaisons intéressantes

À son premier match complet cette saison avec David Desharnais, Pacioretty a cogné neuf fois à la porte de Holtby sans le déjouer.

«On a très bien joué ensemble et on a failli prendre les devants, a-t-il rappelé. Je crois honnêtement que j’ai donné une grande dose de confiance à Holtby en première. Si j’avais pu marquer sur la belle passe de “Davey”, on aurait peut-être parlé d’une rencontre différente. On a créé beaucoup d’offensive et on avait l’instinct du tueur.»

Byron: 17 min 55 s

Dans le remaniement des trios, Paul Byron s’est retrouvé à l’aile droite aux côtés de Tomas Plekanec et Tomas Fleischmann.

Celui que Bob Hartley a surnommé «Ti-Paul» lors de son passage avec les Flames de Calgary a joué un très bon match.

Il a inscrit une marque personnelle avec le CH en passant près de 18 minutes sur la glace. Il a aussi obtenu une aide sur le but de Flynn en infériorité numérique en plus d’obtenir trois tirs et deux mises en échec.

«Je cadre bien dans la philosophie du Canadien puisque je peux me servir de ma rapidité, a souligné Byron. Il y a des blessés parmi nos attaquants et je dois élever mon jeu.»