Oscar Pistorius

Photo : Oscar Pistorius Crédit : AFP

Athletisme

Pistorius condamné pour meurtre

Publié | Mis à jour

En liberté surveillée depuis plus d'un mois, le champion paralympique Oscar Pistorius a finalement été reconnu coupable de meurtre par la Cour suprême d'Afrique du Sud, jeudi matin.

«Blade Runner» avait tué sa copine, Reeva Steenkamp, dans la nuit du 13 au 14 février 2013 alors qu'elle se rendait aux toilettes. Le coureur sud-africain avait alors tiré sur la porte en pensant avoir affaire à un cambrioleur.

Condamné en octobre 2014 à cinq ans de prison pour homicide involontaire, le parquet avait alors fait appel et la Cour suprême d'Afrique du Sud a donc finalement reconnu l'athlète handisport coupable de meurtre.

L'argument de la légitime défense, retenu lors de son jugement il y a maintenant plus d'un an, a finalement été rejeté par le juge Eric Leach, qui a précisé que l'identité de la personne derrière la porte des toilettes ne changeait rien. Il a également rappelé que la victime n'avait nulle part où se cacher et que les tirs allaient forcément la toucher.

Le juge Leach a conclu en ajoutant que Pistorius savait très bien manier les armes, tout en rejetant sa vulnérabilité, avant de montrer du doigt l'erreur de jugement en première instance sur la définition du meurtre.

Âgé de 29 ans, le demi-finaliste du 400m aux Jeux Olympiques de 2012 à Londres va finalement retourner en prison.

L'affaire est renvoyée à la juridiction de première instance pour revoir la sentence. Il n'y aura pas de nouveau procès, simplement une délibération durant laquelle il risque au minimum jusqu'à 15 ans de prison.