Canadiens de Montréal

Des trios remodelés

Journal de Montréal | Jean-François Chaumont

Publié | Mis à jour

Michel Therrien a choisi de brasser sa soupe avec ses combinaisons à l’attaque à partir de la deuxième période face aux Blue Jackets de Columbus.

Satisfait des résultats, il optera pour la même stratégie lors de la visite des Capitals de Washington, jeudi, au Centre Bell.

Au centre de Tomas Fleischmann et de Dale Weise depuis le début du camp, David Desharnais amorcera une première rencontre avec Max Pacioretty à ses côtés. Weise restera à la droite du petit centre.

Tomas Plekanec patinera maintenant avec Fleischmann et Paul Byron, alors que Brian Flynn sera au centre de Devante Smith-Pelly et Christian Thomas. Des quatre trios, seul celui d’Alex Galchenyuk, Lars Eller et Sven Andrighetto n’a pas été touché.

«Je suis content d’avoir fait des changements, a affirmé Therrien. Nous avons joué avec plus d’énergie à partir de la deuxième période. Avec cette énergie, nous étions très dynamiques et nous avons exercé une bonne pression sur l’équipe adverse. Nous avons limité les chances de marquer aux Blue Jackets.»

Depuis le jour un de la saison, Therrien avait modifié à quelques reprises ses trios en cours de match, mais il revenait toujours à la même formule lors de la rencontre suivante.

L’éternel duo

Auteur de 17 points (7 buts, 10 passes) à ses 26 premiers matchs, Desharnais a souvent répété qu’il profitait de meilleures confrontations en se retrouvant au centre du troisième trio. De retour avec Pacioretty, le numéro 51 recommencera maintenant à jouer contre les meilleurs duos de défenseurs de l’équipe adverse.

S’ils ont connu de bons moments depuis le début de l’année, Desharnais et Fleischmann avaient ralenti dernièrement avec aucun point lors des quatre dernières rencontres. Weise, l’autre membre de cet ancien trio, a obtenu une passe, mais c’était sur le but vainqueur de Pacioretty en supériorité numérique face aux Jackets.

Dans un tel contexte, on comprend mieux la logique derrière les changements. De retour avec Pacioretty, Desharnais ne devrait pas modifier son approche. Il ne cherchera pas constamment à refiler la rondelle à son capitaine.

«L’enseignement qu’on fait est assez clair, a expliqué Therrien. Quand on a l’occasion de décocher un tir vers le filet, on le fait. David agit de cette façon depuis le début de l’année. Il a une belle patience et une bonne vision. S’il voit que ses coéquipiers sont en meilleures positions que lui pour obtenir un tir, il fera la bonne lecture. Il s’est amélioré, il n’a pas l’attitude de toujours regarder pour une passe. Hier, je n’ai pas vu de changement dans son attitude même s’il jouait avec Pacioretty.»

Nouveaux trios

Max Pacioretty - David Desharnais - Dale Weise
Lars Eller - Alex Galchenyuk - Sven Andrighetto
Tomas Fleischmann - Tomas Plekanec - Paul Byron
Devante Smith-Pelly - Brian Flynn - Christian Thomas