Devant le filet

Bernier dans la Ligue américaine

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Maple Leafs de Toronto ont cédé le gardien Jonathan Bernier à la Ligue américaine de hockey (LAH), mercredi.

Bernier se retrouve donc avec les Marlies de Toronto. Étant donné que le renvoi est à des fins de conditionnement, il n’a pas à passer par le ballottage.

Le Québécois est rétrogradé alors que le jeune Garret Sparks est devenu le premier gardien de l’histoire des Leafs à signer un jeu blanc à son premier match dans la Ligue nationale, lundi, contre les Oilers d’Edmonton. Le jeune homme de 22 ans devait d’ailleurs obtenir le départ, mercredi soir, face aux Jets de Winnipeg. Remis d’une blessure à l’aine, James Reimer sera son adjoint.

«Je n’aurais pas joué beaucoup au cours des prochains jours ici [avec Toronto], alors c’est bon que je redescente dans la Ligue américaine afin de bien me sentir et de connaître les joies de la victoire un peu», a soutenu le principal intéressé au quotidien “Toronto Sun”.

«Ils [les entraîneurs] m’ont proposé cette idée aujourd’hui [mercredi]. Je savais que ça allait arriver. Ce n’est pas quelque chose que vous souhaitez, mais vous devez prendre les bonnes décisions pour mieux avancer.»

Bernier ne sera pas trop dépaysé. Les Marlies affrontent les Americans, à Rochester vendredi, mais reviennent à domicile samedi et dimanche pour deux rencontres contre le Moose du Manitoba. La deuxième est un match promotionnel disputé au Air Canada Centre, domicile des Maple Leafs.

Saison ardue

Bernier connaît une campagne très difficile, lui qui est toujours à la recherche d’un premier gain, affichant un dossier de 0-8-1, une moyenne de buts alloués de 3,28 et un taux d’efficacité de ,888.

«Il veut retrouver ses repères et nous voulons qu’il y arrive», a indiqué l’entraîneur-chef Mike Babcock après avoir rencontré Bernier avant la séance matinale au MTS Centre.

«Nous avons évalué toutes les options et nous croyons qu’il s’agit de la meilleure solution pour lui et pour l’équipe.»

Une première depuis sept ans

Son dernier séjour dans la LAH remonte à la saison 2009-2010. Appartenant à l’époque aux Kings de Los Angeles, Bernier avait disputé la majeure partie de l’année avec les Monarchs de Manchester.

L’athlète de 27 ans tentera de regagner confiance avec les Marlies. Il risque de disputer quatre des six prochaines rencontres du club-école des Leafs.

«Il y arrivera et il sera de retour avec notre formation», a assuré Babcock.