Club de foot Montréal

Avantage Montréal

Agence QMI / Dave Lévesque 

Publié | Mis à jour

L’Impact de Montréal a marqué deux buts sans réplique pour battre le Crew de Columbus 2-1 dans le match aller de la demi-finale de l’Est devant 17 655 spectateurs au stade Saputo, dimanche.

Federico Higuain a ouvert la marque en première demie et Patrice Bernier a répliqué.

À voir : Sommaire

C’est Johan Venegas qui a tranché le débat en marquant sur une échappée à la 77e minute.

Entré quatre minutes plus tôt pour remplacer Bernier, le Costaricain a profité d’une perte de balle inhabituelle de Michael Parkhurts en milieu de terrain pour détaler et battre Steve Clark du pied droit.

Ce but a fait grand bien au Bleu-Blanc-Noir qui commençait à démontrer des signes de fatigue à la fin d’un troisième match en huit jours.

Les deux équipes ont rendez-vous dimanche prochain, à Columbus, pour le match décisif.

À l’étude

La première demie a mis du temps à lever alors que les deux équipes se sont étudiées pendant un certain moment.

Le Crew s’est installé dans le territoire de l’Impact, mais a manqué de justesse dans son exécution.

Le quatuor défensif a néanmoins eu à travailler fort pour limiter les dégâts.

Laurent Ciman et Victor Cabrera se sont illustrés à quelques reprises, dont une glissade du premier qui a privé Higuain d’un tir plus que dangereux.

L’Impact croyait avoir ouvert la marque sur un but de Didier Drogba à la 15e minute, mais le jeu a été rappelé par l’officiel, Chris Penso.

Il y avait une faute de main avant que le ballon ne pénètre, mais la faute a été signalée avant, ce qui laisse croire à de l’obstruction.

Ça s’anime

Le match a commencé à s’animer à partir de la demi-heure de jeu.

À force de se promener dans le territoire montréalais, le Crew a finalement compté grâce à une rare bévue de Drogba, qui a dégagé un ballon aérien de la tête dans les pieds de Higuain, qui a eu tout le loisir de tirer dans un filet presque désert à la 33e.

Refusant d’abdiquer, l’Impact s’est retroussé les manches et a foncé.

La réplique est venue seulement quatre minutes plus tard quand Bernier a inscrit son second but des séries en marquant de la tête sur un coup de pied de coin parfaitement exécuté par Marco Donadel.

Le ton monte

La seconde demie a été âprement disputée et autant le Crew que l’Impact ont eu des occasions.

On a eu droit à des cartons jaunes alors que l’intensité a monté d’un cran, Drogba échangeant notamment des mots pas très tendres avec Gaston Sauro.

Drogba a goûté à la médecine de Chris Penso à la 68e minute.

L’attaquant a été clairement retenu alors qu’il était en possession du ballon dans la surface adverse, mais Penso n’a jamais bronché.

Il s’agissait d’un tir de pénalité plus qu’évident.