LNH

Les Flames, in extremis, grâce à Frolik

Publié | Mis à jour

Michael Frolik a réussi un tour du chapeau et les Flames de Calgary ont remporté de justesse la bataille de l'Alberta contre les Oilers d'Edmonton, par la marque de 5-4, samedi soir.

Frolik a complété l'exploit grâce à son troisième but de la rencontre, qu'il a inscrit neuf secondes avant la fin du duel. 

Le match était présenté sur les ondes de TVA Sports. 

À voir : Sommaire

Brandon Bollig a donné l’avance aux visiteurs, tôt lors de la première période, en marquant son filet de la saison.

Les hommes de Bob Hartley ont ensuite profité d’une erreur du gardien Cam Talbot pour doubler la mise. Frolik a marqué son premier dans une cage béante alors que le gardien des Oilers avait quitté son filet sur un mauvais déplacement, avant d'en ajouter un autre pour répondre à la réplique de Taylor Hall. 

Hartley demande la reprise vidéo... à deux reprises!

En deuxième période, Benoit Pouliot croyait bien avoir réduit l’écart lors d’un avantage numérique, mais Hartley a demandé aux officiels de réviser la reprise vidéo.

Le gardien Kari Ramo a semblé dérangé sur la séquence et les arbitres n’ont pas accordé le but à l’équipe locale. Les Flames ont cependant subi le même sort en troisième période, alors que les officiels ont refusé leur but puisque Talbot a été incommodé à son tour. 

Les Oilers se sont toutefois repris quelques instants plus tard par l'entremise de Brandon Davidson, mais T.J. Brodie a redonné une avance de deux buts aux siens à la fin de la période médiane. 

Teddy Purcell a donné espoirs aux partisans qui se sont déplacés pour soutenir les Oilers, en marquant un but en supériorité numérique au tout début de la troisième période.

Leon Draisaitl a ensuite fait exploser le toit du Rexall Place en marquant le but égalisateur. Cependant, Frolik a ruiné la fête. 

Talbot a cédé à cinq reprises sur 32 lancers alors que Ramo a repoussé 19 rondelles.