LNH

Cammalleri tranche en fusillade

Publié | Mis à jour

L’attaquant Michael Cammalleri a clos le débat en inscrivant le but décisif en tirs de barrage, samedi après-midi, et les Devils du New Jersey ont disposé des Islanders de New York au compte de 3-2.

À voir : Sommaire

Huitième joueur à s’élancer, Cammalleri a déjoué Jaroslav Halak d’une feinte entre les jambières.

Jacob Josefson a également marqué en échappée, alors que seul Frans Nielsen a touché la cible en fusillade pour les Islanders. Cory Schneider a frustré Kyle Okposo, Cal Clutterbuck et Josh Bailey. Le tir de ce dernier a atterri sur le poteau, tandis que celui de Lee Stempniak a fini sa route sur la barre horizontale.
Les hommes de John Hynes ont ainsi remporté un deuxième gain de suite. De leur côté, les Islanders ont encaissé un deuxième revers d’affilée.

Jour de premières pour Farnham

Le défenseur John Moore, avec son premier but de la saison, et Bobby Farnham, avec le premier filet de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey, ont donné les devants au Devils dès l’engagement initial.

À son premier départ dans l’uniforme du New Jersey, Farnham a amassé ses deux premiers points au sein du circuit Bettman. L’Américain de 26 ans avait disputé 14 duels avec les Penguins de Pittsburgh au cours des deux dernières saisons, sans inscrire son nom sur la feuille de pointage. Sous les ordres de Hynes, à l'époque avec le club-école des Penguins, Farnham a écopé de 226 minutes de punition l’an dernier.

Anders Lee, en avantage numérique, et Nielsen, à court d’un homme, ont égalé le pointage en deuxième période.

Schneider, qui a volé un but certain à Okposo à la fin du troisième vingt, a conclu l’affrontement avec 24 arrêts en 65 minutes de jeu.

Quant à Halak, l’ex-porte-couleurs du CH a fait face à 17 lancers seulement, lui qui avait raté le match contre les Hurricanes de la Caroline jeudi, incommodé par un virus.

L’ancien attaquant de l’Armada de Blainville-Boisbriand Stefan Matteau a été laissé de côté par l’entraîneur-chef des Devils.

Les deux équipes se retrouveront mardi au Barclays Center.

Sans Tavares

Pour leur part, les Islanders étaient privés de leur capitaine John Tavares.

Créant un véritable suspense tout au long de la partie sans expliquer la raison de son absence, l’organisation a confirmé au terme du match que l’Ontarien de 25 ans était malade.

Jeudi dernier, Tavares avait passé 19 min 54 s sur la glace face aux Hurricanes.

En 10 rencontres cette année, le joueur-étoile a récolté cinq buts et six aides. Ses 11 points représentent un sommet chez la formation new-yorkaise.