Tennis

Bouchard poursuit l’USTA

Publié | Mis à jour

La Québécoise Eugenie Bouchard a intenté une poursuite judiciaire contre l'Association américaine de tennis (USTA) et le Centre d'entraînement national, mercredi, en lien avec l'accident dont elle a été victime dans un vestiaire lors des Internationaux des États-Unis, en septembre dernier.

C’est ce qu’a révélé plusieurs médias, dont le quotidien New York Daily News ainsi que la journaliste Stephanie Myles du site internet Yahoo! Sports.

La poursuite fait la mention que la 39e raquette mondiale «a perdu l'équilibre et est tombée en raison d'un objet glissant et dangereux sur le sol» et que le défendant «aurait dû être conscient» de la présence de l'objet en question.

Aucune compensation monétaire n’a été énoncée dans les documents obtenus par les médias.

Il est toutefois mentionné que la somme exigée en réparation de dommages dépasse les 150 000 $ américains.

Contrainte à l'abandon à Flushing Meadows, Bouchard avait subi une commotion cérébrale. Elle a révélé qu’elle souffrait toujours des symptômes reliés à cette commotion.

Depuis l’incident, survenu le 4 septembre dernier, l’athlète de 21 ans n'a disputé qu'un seul match, le 3 octobre à Pékin, mais a déclaré forfait durant la rencontre.