Canadiens

Pacioretty veut éviter l'effet domino

Publié | Mis à jour

Avec aucune victoire et aucun but de leur capitaine, les Penguins de Pittsburgh sont prêts à exploser.

L'attaquant Phil Kessel étant le seul joueur à avoir récolté un but cette saison, le prochain marqueur pourrait engendrer un effet domino pour la bande de Sidney Crosby. Mais pas question pour les joueurs des Canadiens de Montréal de tomber dans le piège, mardi soir au Consol Energy Center.

«Dans un avenir pas si lointain, ils débloqueront et marqueront beaucoup de buts. Nous devons nous assurer que ce ne sera pas contre nous», a expliqué le capitaine Max Pacioretty.

«Ils ont probablement la meilleure attaque de la ligue et ce sera un gros défi pour nous ce soir.»

Avec Crosby, Kessel, David Perron et Chris Kunitz, les Penguins ne seront pas au neutre bien longtemps. Les visiteurs s'attendent d'ailleurs à ce que leurs rivaux déploient l'effort maximal devant leurs partisans pour le match d'ouverture locale.

«Ils représentent constamment une menace. Nous sommes fiers de notre jeu défensif, mais ils ont des joueurs sur tous les trios qui sont capables de changer l’allure d’un match.»

Et parmi eux, aux dires de Pacioretty, nul ne sera plus à surveiller que le numéro 87.

«Notre approche face à Crosby est différente des autres joueurs. Sur la glace, il a une deuxième paire d’yeux.»

Voyez les commentaires de Pacioretty et Eller dans la vidéo ci-dessus.