Sénateurs

«On n’a pas joué un bon match» – Méthot

Publié | Mis à jour

La déception se lisait sur le visage des joueurs des Sénateurs d’Ottawa, après la défaite de 3-1 subie aux mains du Canadien de Montréal, dimanche.

Malgré quelques éclats ici et là, ceux-ci n’ont jamais vraiment été dans le coup, se butant à l’échec avant intense du Tricolore.

«On n’a pas joué un bon match», a déploré le défenseur Marc Méthot, qui arborait une coupure au-dessus de l’arcade sourcilière gauche. Un bête accident.

Méthot aurait aimé un autre dénouement pour l’ouverture locale de son club.

«Les joueurs dans ce vestiaire ont beaucoup d’habiletés, a-t-il dit. Le défi pour nous est de patiner toujours à fond. Après un bon entraînement mardi, on reviendra à notre système.»

Les Sénateurs disputeront une autre série de deux matchs en autant de soirs, à l’étranger, mercredi à Columbus et jeudi à Pittsburgh.

«Sur la route, nous sommes toujours très disciplinés également. Ce sera l’occasion pour nous de rebondir.»

Son coéquipier à la ligne bleue, le capitaine Erik Karlsson, abondait dans le même sens.

«On a perdu car on n’a pas joué à la hauteur de nos capacités», a expliqué le Suédois.

Indisciplinés

Les Sénateurs n’ont pas aidé leur cause en écopant de plusieurs pénalités. Cela a brisé le rythme, les empêchant de rouler à quatre trios, comme les équipes aiment le faire lors d’un second duel en deux soirs.

L’entraîneur Dave Cameron a estimé que ses hommes ont joué trop en périphérie et qu’ils n’ont pas assez attaqué le filet de Mike Condon, à son premier départ dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

«C’est ce qu’on doit faire pour connaître du succès», a-t-il mentionné.

Cameron a apprécié le travail de son gardien Matthew O’Connor, qui lui aussi disputait une première partie dans la LNH.

«Après le premier but, il a été bon», a-t-il souligné.

«C’est motivant de voir que la direction me fait confiance, a dit O’Connor. Je veux continuer de m’améliorer.»