Canadiens

Un gros contrat pour Galchenyuk

Publié | Mis à jour

Signe qu’il est en voie de devenir une supervedette, le jeune joueur du Canadien de Montréal Alex Galchenyuk s’impose désormais comme un visage important pour la compagnie Bauer au Québec.

Âgé de 21 ans, l’attaquant du Tricolore ne portera désormais que des produits Bauer sur la patinoire, un partenariat annoncé officiellement lundi.

D’autres vedettes de la Ligue nationale comme Alex Ovechkin, Steven Stamkos, Jonathan Toews, Ryan Getzlaf, Jamie Benn et Claude Giroux sont effectivement liés à Bauer Hockey.

«C’est excitant de se joindre à certains des meilleurs joueurs professionnels», a avoué Galchenyuk, charmé par son passage au Centre d’innovation de la compagnie à Blainville, au cours de l’été.

«C’est assez cool comme endroit, a commenté Galchenyuk. Il y a possibilité de prendre des tirs, de tester les bâtons et ça aide à choisir celui qui convient le mieux.»

Évidemment, d’autres joueurs du Canadien, dont Nathan Beaulieu, Dale Weise et Zack Kassian, profitent déjà d’une association avec Bauer, mais on devine que c’est Galchenyuk qui apparaîtra dans les vitrines des différents magasins au Québec.

«Quand tu es un enfant, tu as besoin d’avoir des héros et si je peux en être un, c’est certain que c’est plaisant», a laissé tomber Galchenyuk.

«Montréal est un marché important pour nous et nous sommes excités de compter sur Alex comme ambassadeur, spécialement au Québec», a pour sa part reconnu Rich Wuerthele, vice-président exécutif pour la compagnie.

Les compliments de Subban

Avant d’être considéré comme une supervedette, Galchenyuk est par ailleurs conscient qu’il doit encore s’améliorer sur plusieurs facettes.

«Je dois tout améliorer», a-t-il lancé, sans détour.

Invité à réagir aux propos de P.K. Subban, lequel répète à qui veut bien l’entendre que Galchenyuk fera bientôt partie de l’élite de la LNH, l’Américain se montre flatté.

«C’est un compliment fantastique venant de la part d’un coéquipier», a simplement commenté Galchenyuk, qui dit bien s’entendre avec Subban.

«C’est un gars cool: il est toujours en train de faire des blagues», a souligné le jeune joueur.

Capitaine, un jour?

Évidemment, Galchenyuk n’a pas voulu se mouiller sur la nomination du prochain capitaine de l’équipe. Subban ou Max Pacioretty?

«Je vais être derrière le joueur choisi à 100%», a-t-il dit.

Quant à la possibilité de lui-même devenir un jour capitaine du Canadien, Galchenyuk note qu’il est plutôt difficile pour lui de répondre à cette question présentement.

«Je ne me soucie pas de ça en ce moment, a indiqué Galchenyuk. Ce serait certainement un grand honneur, mais nous n’en sommes pas là.»

Pour l’heure, l’attaquant de 21 ans veut surtout relever ce défi de jouer au centre, lui qui a davantage été employé à l’aile depuis ses débuts dans la LNH.

«J’ai eu de bonnes conservations avec Michel [Therrien] et Marc [Bergevin] pendant l’été et ils m’ont demandé comment je me sentais par rapport à ça, a informé Galchenyuk. C’est maintenant à moi de faire mes preuves.»

Galchenyuk en sera déjà à sa quatrième saison dans la LNH, en 2015-2016. Lors de la plus récente campagne, il avait récolté 46 points, dont 20 buts, en 80 rencontres. Sans doute un pas vers le statut de supervedette.