Canadiens de Montréal

Plekanec, «difficile à remplacer»

Publié | Mis à jour

Sans surprise, Marc Bergevin a refusé de commenter les négociations des Canadiens de Montréal avec Tomas Plekanec, jeudi, au tournoi de golf annuel pour la Fondation des Canadiens pour l’enfance.

Le directeur général a cependant pris le temps de souligner à quel point son joueur de centre est important au sein du club.

«Pleky est un joueur qui a beaucoup amené aux Canadiens de Montréal et dont l’entraîneur-chef Michel Therrien se sert à toutes les sauces, a déclaré Bergevin. Un joueur de cette qualité est très difficile à remplacer.»

Plekanec est en à la dernière année d’un contrat de six ans d’une valeur totale de 30 millions $. Par la force des choses, le Tchèque de 32 ans est ainsi sujet à plus d’attention dans les rumeurs de transaction ou encore à savoir s’il testera le marché des joueurs autonomes l’été prochain.

La journée des Canadiens à Laval-sur-le-lac

Évidemment, le vétéran se contente de se concentrer sur ses efforts sur la glace et non sur ceux de son agent à la table de négociation.

«J’ai déjà été dans ce genre de situation auparavant et vous me connaissez, ça ne change rien pour moi, a indiqué l’homme au col roulé, plutôt attriqué d’un simple polo pour l’occasion. Peu importe ce qui arrive, je serai simplement prêt pour la saison.»

Au fil des ans, Plekanec a été l'un des joueurs les plus réguliers de l'équipe offensivement parlant tout en étant fiable défensivement. Mais il a toujours déçu en séries éliminatoires, comme en font foi ses 46 points en 81 rencontres et son différentiel de -18.

Bergevin fait plusieurs annonces - TVA Sports