Canadiens de Montréal

Carey Price en veut davantage

Pierre Durocher / Le Journal de Montréal

Publié | Mis à jour

Le gardien des Canadiens de Montréal Carey Price est reparti de Las Vegas les mains pleines en juin dernier, recevant les trophées Hart, Vézina, Ted Lindsay et William-Jennings.

Peut-il faire mieux en 2015-2016?

La journée des Canadiens à Laval-sur-le-lac

«Oui, a-t-il répondu sans hésitation à son arrivée au club de golf de Laval-sur-le-Lac, jeudi. Un athlète doit toujours chercher à s’améliorer année après année. Cette récolte de trophées n’a fait qu’augmenter mon niveau de confiance. Il y a d’autres trophées que j’aimerais bien remporter...»

Le directeur général Marc Bergevin est conscient qu’il est pratiquement impossible d’en demander davantage à son gardien, du moins, en saison régulière.

«Il est sincère lorsqu’il déclare que le trophée le plus important à ses yeux est la coupe Stanley. C’est ce qu’il vise chaque année.»

De son côté, l’entraîneur-chef Michel Therrien est d’avis que l’honneur individuel qui a la plus grande valeur est le trophée Ted Lindsay, parce que Price a été choisi par ses pairs à titre de meilleur joueur de la Ligue nationale (LNH).

«Sa motivation personnelle est de parvenir à mener le Canadien vers la conquête de la coupe Stanley. Ça ne fait pas de doute», a-t-il dit.

L’addition de Semin

Si Price peut compter sur une bonne brigade défensive devant lui, il n’est pas très choyé par l’attaque. Croit-il que l’addition du vétéran Alexander Semin pourra faire une différence?

«Ça nous donnera un coup de pouce, c’est certain, a-t-il raconté. Semin possède beaucoup de talent. Il l’a démontré par le passé. Son tir est excellent.»

Aussi, le gardien étoile semblait bien détendu lors de cette première rencontre de presse de la saison.

«J’ai eu un été bien calme. Après les cérémonies de remises de trophées à Las Vegas, j’ai pu oublier le hockey durant deux mois. Je ne suis même pas au courant de toutes les transactions qui ont été effectuées dans la LNH, a-t-il affirmé. Je me suis contenté de m’informer sur ce que le Canadien a fait.

«Je me réjouis surtout de la signature de contrat de Jeff Petry. On aurait pu facilement le perdre sur le marché des joueurs autonomes, car c’est le genre de défenseur qui aurait pu intéresser toutes les équipes.»

Le rôle de capitaine

Price a aussi commenté la nouvelle de la nomination prochaine d’un capitaine.

«C’est une bonne chose d’avoir un joueur qui portera le C sur son chandail, mais je répète que le leadership doit être une affaire de groupe», a-t-il exprimé comme souhait.

«Ceci ne peut pas être la responsabilité d’un seul joueur. Il faut fonctionner par comité. Il y a un aspect cérémonial dans la nomination d’un capitaine, mais il ne doit pas se retrouver avec toute la pression sur ses épaules.»