Tennis

Fin en queue de poisson pour Bouchard

Agence QMI / Louis Butcher

Publié | Mis à jour

La belle aventure d’Eugenie Bouchard s’est terminée dimanche avant même son match de quatrième tour des Internationaux des États-Unis devant l’opposer à l’Italienne Roberta Vinci.

Blessée à la tête, tard vendredi soir, après avoir effectué une chute dans le vestiaire, la Québécoise n’a eu d’autre choix que de déclarer forfait.

Le directeur du tournoi, David Brewer, a confirmé la nouvelle en précisant que la Québécoise avait subi une commotion cérébrale.

Plus tôt dans la journée, son nom apparaissait au tableau des entraînements à 15 h 15.

Puis, sa présence a été repoussée à 16 h avant d’être rayée tout simplement de l’horaire.

L’inquiétude a monté d’un cran et d’un autre quand, à 15 h 20, elle a fait son entrée sur le site du complexe de Flushing Meadows, la tête basse, portant des lunettes fumées et se couvrant la tête à l’aide d’un capuchon.

Sa démarche très chancelante ne laissait aucun doute. Un membre de son entourage, à ses côtés, a d’ailleurs dû intervenir pour la diriger vers la bonne porte quand elle a voulu entrer dans l’enceinte du bâtiment principal.

Aucun bulletin de santé

L’organisation du tournoi avait émis un premier communiqué, samedi matin, pour annoncer que Bouchard renonçait, sur avis des médecins, à participer à ses deux matchs de double.

Un bulletin de santé devait être émis plus tard dans la journée, mais il n’en fut rien. Il a fallu attendre dimanche après-midi, à quelques heures de sa rencontre prévue en début de soirée sur le court Louis-Armstrong, pour obtenir la confirmation de son retrait.

Un communiqué très bref, d’à peine une ligne, diffusé à 16 h 30 se lisait comme suit: «Eugenie Bouchard déclare forfait de la compétition du simple féminin aux Internationaux de tennis des États-Unis en raison d’une commotion cérébrale».

Bain glacé

Selon certaines sources, l’athlète de 21 ans aurait trébuché «en entrant ou en sortant d’un bain glacé». L’hypothèse qu’elle ait glissé dans une flaque d’eau dans le vestiaire semble donc écartée.

L’incident est survenu vers 23 h 30, après qu’elle eut rencontré les journalistes à l’issue de son match de double mixte qu’elle venait de jouer en compagnie de l’Australien Nick Kirgios.

Plus tôt dans la journée, elle avait livré une bataille de près de trois heures à la Slovaque Dominika Cilbulkova pour signer sa troisième victoire consécutive. Du jamais vu depuis janvier.

La Québécoise avait affirmé à l’issue de cet affrontement intense «qu’elle ne sentait plus son corps».

Malgré tout, elle a joué son match de double mixte quelques heures, où elle a paru en forme et très souriante.

Devant les journalistes, elle avait par la suite expliqué qu’elle était «très fatiguée et qu’elle souhaitait dormir toute la journée le lendemain».

Cette déveine survient au moment où Bouchard connaissait ces meilleurs moments depuis janvier.

Avant d’arriver à Flushing Meadows, elle avait subi 15 revers à ses 18 derniers départs, un piètre dossier qui a contribué à la faire chuter au 25e rang de la WTA, après avoir occupé le cinquième échelon en octobre dernier.

Tournée en Asie reportée?

Il est maintenant possible de croire que cette blessure, dépendant de sa sévérité, l’empêchera d’entreprendre une tournée en Asie qui l’aurait d’abord menée au Japon, du 14 au 20 septembre.

Une compétition qu’elle avait privilégiée au détriment de la Coupe Banque Nationale prévue à Québec en même temps.

Bouchard plus riche de 220 000 $

Malgré son départ précipité, Eugenie Bouchard ne quitte pas New York les mains vides.

Au contraire, en une semaine, elle a empoché plus d’argent qu’au cours de ses 12 derniers tournois, où elle avait accumulé 193 862 $ en bourses.

Sa participation au quatrième tour en simple et ses victoires en première ronde, en double féminin et mixte, aux Internationaux de tennis des États-Unis, lui rapporteront 229 425 $.

Comme Young

Bouchard et Donald Young étaient les deux joueurs encore actifs dans les trois compétitions à l’affiche aux Internationaux des États-Unis, en date de samedi matin.

Cependant, la Québécoise ayant déclaré forfait en double féminin et mixte, seul l’Américain est resté en lice, jusqu’à ce qu’il subisse l’élimination dimanche en double mixte.

Keys n’est «plus certaine»

Battue dimanche par sa compatriote Serena Williams au quatrième tour, Madison Keys a confirmé en conférence de presse qu’elle se rendrait en Asie pour participer à plusieurs tournois cet automne.

Si elle a annoncé, il y a environ deux semaines, qu’elle se rendrait à Québec pour la Coupe Banque Nationale (14 au 20 septembre), dont elle est la première favorite, l’Américaine de 20 ans a déclaré qu’«elle n’était plus certaine de s’y déplacer».

Or, le retrait éventuel de la 19e raquette mondiale devra être justifié par une raison médicale, selon les règlements de la WTA.

La championne en titre du tournoi, l’Américaine Mirjana Lucic-Baroni (48e), a confirmé sa présence dans la Vieille Capitale, tout comme la Blainvilloise Aleksandra Wozniak, qui effectuera un retour en sol québécois après une courte participation à la Coupe Rogers en août 2014 à Montréal.