Crédit : REUTERS

NFL

Moins de pouvoir pour Goodell ?

Publié | Mis à jour

Les propriétaires de la NFL songeraient à modifier le rôle du commissaire, Roger Goodell, lors des procédures disciplinaires.

L’information a été révélée par plusieurs médias, vendredi.

«Il y aura certainement des discussions à ce sujet», a mentionné l’un des propriétaires sous le couvert de l’anonymat au quotidien Washington Post, ajoutant qu’il «ne sait pas où ça mènera».

Le dénouement du dossier Tom Brady, dont la suspension a été annulée par le juge de la cour fédérale américaine Richard Berman, soulève des questionnements quant aux décisions de Goodell et certains croient que ses pouvoirs devraient être réduits.

La convention collective permet au commissaire d’entendre les causes en appel lorsque l’intégrité du sport ou la conduite personnelle est en cause.

Au cours des derniers mois, l’Association des joueurs de la NFL est aussi parvenue à renverser les décisions imposées par la Ligue dans les dossiers de Ray Rice, Adrian Peterson et Greg Hardy.

Le joueur de ligne offensive des Bengals de Cincinnati Eric Winston, président de l’Association des joueurs, a récemment indiqué qu’il ne voit pas les joueurs signer la prochaine convention collective si les pouvoirs de Goodell lors des processus disciplinaires qui iront en appel ne sont pas réduits.

L’entente actuelle viendra à échéance en 2020.