Club de foot Montréal

«Des choses vont changer»

Publié | Mis à jour

Les cyniques diront que le style de jeu de l’Impact de Montréal ne changera pas malgré le départ de Frank Klopas, mais Mauro Biello assure que les choses vont changer.

«Je suis différent, j’ai un caractère différent et il y a des choses qui vont peut-être changer. Il faut prioriser les choses qui sont importantes», a insisté Biello en conférence de presse, lundi.

«Je veux une équipe qui est capable de construire, de réagir et de s’adapter aux situations dans un match.»

Biello entend donc en montrer un maximum pendant cette audition de deux mois.

«Un système, c’est une animation et ce qui est le plus important, ce sont nos principes de jeu. Notre schéma va être défini par nos principes. On veut être une équipe qui va jouer vers l’avant, qui va déséquilibrer l’adversaire sur les côtés. Les systèmes vont être construits par rapport aux caractéristiques de nos joueurs avec un bon milieu offensif et de bons ailiers. Didier Drogba va amener un autre élément qu’on n’avait pas.»

Il reste aussi ouvert à l’idée d’employer un 4-4-2 à l’occasion.

«Je ne vais pas dire non au 4-4-2, il y a des matchs où on l’a utilisé avec succès. Il faut évaluer les risques quand on change de formation.»

Tâche ardue

Biello se retrouve avec une équipe qui est septième dans l’Est avec 11 matchs à disputer.

Le prochain, contre Chicago samedi, sera disputé sans une grande partie du XI type. Laurent Ciman, Ambroise Oyongo, Johan Venegas et Eric Miller seront en sélection nationale alors que Didier Drogba, Ignacio Piatti et Patrice Bernier sont tous blessés et représentent des cas douteux.

«Ça va probablement être la chose la plus difficile que je vais faire dans ma vie et dans mon travail. Ça va prendre de l’organisation. Mais on a 30 joueurs, ils seront testés et certains devront se lever.»

L’Impact a actuellement 28 points et devrait atteindre au moins 42 pour se qualifier pour les séries. Il lui reste un total potentiel de 33 points à accumuler.

Biello dit avoir calculé le nombre de points dont il aura besoin, mais a refusé de le partager.

Drôle de hasard, l’ancien Impact Alessandro Nesta a été nommé entraîneur-chef du Miami FC, qui fera ses débuts dans la NASL le printemps prochain, lundi.

«Des choses vont changer» - Biello - TVA Sports