LNH

Dupuis s’entraîne avec ses coéquipiers

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Penguins de Pittsburgh Pascal Dupuis a participé lundi à sa première séance de patinage avec ses coéquipiers depuis les ennuis de santé l’ayant frappé en novembre 2014.

Le vétéran de 36 ans, qui avait reçu le diagnostic de thrombose pulmonaire (caillot de sang au poumon) durant la dernière saison régulière, était au nombre des neuf joueurs de son équipe s’étant retrouvés sur la patinoire du complexe d’entraînement.

Le but était davantage de se délier les muscles, d’autant plus qu’il ne s’agissait pas d’un exercice intense, ni d’une activité obligatoire des Penguins.

«Mon corps a très bien réagi, a commenté le Québécois sur le site DKPittsburghSports.com. Je me sens très bien. J’ai pris une pause que j’estimais nécessaire à la fin de la récente campagne, un peu comme tout le monde fait. Par contre, je suis rapidement revenu cet été. Actuellement, je suis là où je voulais être.»

Limité à 55 matchs en deux ans à cause de divers problèmes, incluant une déchirure ligamentaire, Dupuis n’est pas préoccupé par les effets de son absence prolongée.

«Je commence en même temps que les autres gars et ce n’est pas comme si j’effectuais un retour au jeu en séries après avoir raté plusieurs rencontres. J’ai beaucoup de semaines pour me préparer et je vais amorcer le camp au moment prévu. J’ai patiné plus que tous les autres joueurs dernièrement, a-t-il expliqué. Évidemment, mon synchronisme n’est pas là, mais nous sommes en été. Ça viendra.»

«Mon rôle n’est pas défini, mais ceci n’a pas d’importance en ce moment, a-t-il ajouté. Pour moi, la priorité est de jouer au hockey et ma tâche n’est pas de déterminer la place des membres de l’équipe.»