Canadiens

«Cela ne doit plus se produire» -Gallagher

Publié | Mis à jour

À écouter Brendan Gallagher, la saison 2015-2016 sera une campagne de vengeance pour les Canadiens de Montréal.

Le numéro 11 du Tricolore a laissé savoir que les joueurs n’ont pas digéré leur élimination au deuxième tour des séries face au Lightning de Tampa Bay et qu’ils voudront aller jusqu’au bout l'an prochain.

«Cela ne doit plus se produire et nous devrons nous en assurer», a prévenu Gallagher, mercredi soir, à l’occasion de sa première classique de balle molle, à Vancouver, pour une cause charitable.

«Il y a toujours un goût amer lorsque tu perds en séries. Surtout la saison dernière, lorsque nous croyions être près du but. Ce fut une expérience d’apprentissage.

L’attaquant de 23 ans, qui a inscrit 24 buts et 47 points à sa troisième saison dans la LNH, a laissé entendre que les joueurs se hâtent de reprendre le collier.

 «Notre groupe se sent capable de franchir la prochaine étape et travailler fort pour être les derniers en piste. Ce ne sera pas facile. Nous devrons être prêts tôt dans la saison. Ça commence dès le camp d’entraînement.»

Heureux des acquisitions de Kassian et Semin

Un peu à l’image de son directeur général Marc Bergevin, Gallagher a confiance en le noyau de joueurs qui se présentera au camp dans quelques semaines.

Il avait d’ailleurs de bons mots pour les deux principales acquisitions du CH : les attaquants Zack Kassian, acquis des Canucks de Vancouver en retour de Brandon Prust, et Alexander Semin, qui a apposé sa signature à un contrat d’un an.

«Kassian est un gros bonhomme avec de belles habiletés, a expliqué Gallagher. Il peut jouer avec n’importe qui dans la formation. Nous avons hâte de le voir.»

«On espère qu’il apportera une belle énergie et qu’il nous apportera un style qui nous servira bien.»

En ce qui est de Semin, autrefois un marqueur de 40 buts dans la LNH, le petit ailier droit croit qu’il demeure une menace malgré une saison catastrophique avec les Hurricanes de la Caroline (six buts, 13 points).

«Semin est dangereux à chacune de ses présences sur la glace. Il n’a pas besoin de beaucoup de temps pour loger la rondelle dans le filet».