Conf�rence de presse de GYM.

Crédit : MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Boxe

Beterbiev essuie un autre refus

Publié | Mis à jour

Ça ne se pousse pas aux portes pour affronter Artur Beterbiev, apparemment.

Groupe Yvon Michel (GYM) a annoncé jeudi qu’Isaac Chilemba a refusé de se battre dans un combat éliminatoire des mi-lourds de l’International Boxing Federation (IBF) et que «le prochain sur la liste» est désormais Sean Monaghan.

Le nom de Chilemba s’ajoute à ceux du légendaire Bernard Hopkins et du Suédois Erik Skoglund sur la liste des pugilistes à avoir refusé l’invitation du clan du Russe.

Selon le promoteur Yvon Michel, Monaghan, un boxeur américain invaincu (25-0-0, 16 K.-O.), a jusqu’au 18 août pour répondre à la demande. Cette fois pourrait bien être la bonne, sous condition toute fois.

«J’adorerais ce combat, mais espérons qu’il n’y aura pas de conflit entre Top Rank et Al Haymon», selon ce qu'a indiqué Monaghan lui-même à Nicolas A. Martineau pour la chaîne TVA Sports. Monaghan est associé à Top Rank, tandis que Haymon est associé à GYM.

«Je dois me battre le 16 octobre (à New York sur truTV, NDLR), a ajouté Monaghan, mais si mes gens peuvent en venir à une entente, je suis prêt à y aller.»

Quand Beterbiev (9-0-0, 9 K.-O.) trouvera finalement un adversaire, il combattra dans un duel qui lui permettra de devenir aspirant obligatoire à la ceinture détenue par son compatriote Sergey Kovalev, en cas de victoire.

À la fin juillet, un combat Beterbiev-Kovalev semblait se profiler en vue de l’automne, mais GYM aurait refusé la tenue d’un tel événement, selon l’information obtenue par la chaîne TVA Sports au début du mois d’août.