Canadiens de Montréal

Pacioretty encensé par l’ennemi

Publié | Mis à jour

Le gardien de but des Kings de Los Angeles Jonathan Quick est présentement en vacances. Pourtant, ça ne lui empêche pas de réfléchir à ceux qui lui donnent des cauchemars lorsqu’il est au boulot.

Dans de longs textes sur le site The Players’ Tribune, Quick vante les mérites des meilleurs francs-tireurs de la LNH. Dans une première partie, le gardien lance des fleurs à Corey Perry (Ducks), Ryan Getzlaf (Ducks), Sidney Crosby (Penguins), Pavel Datsyuk (Red Wings), Alexander Ovechkin (Capitals), Jonathan Toews (Blackhawks) et Patrick Kane (Blackhawks).

Dans une deuxième partie, publiée mardi, Quick encense Steven Stamkos (Lightning), Anze Kopitar (Kings), John Tavares (Islanders), Jamie Benn (Stars), Tyler Seguin (Stars) et un certain Max Pacioretty (Canadiens).

«Lorsque je pense à Max, je pense au joueur le plus sous-estimé de la LNH, indique tout d’abord Quick. Seulement trois joueurs ont marqué plus de buts que lui lors des trois dernières saisons – et tous ces buts n’ont pas été réalisés en avantage  numérique.

«[...] Max ressemble à John Tavares dans la manière qu’il travaille dans les zones dangereuses. Ça me renverse qu’on n’en parle pas assez puisqu’il est un si bon marqueur.»

Quick complimente notamment le lancer des poignets du numéro 67 du Tricolore.

Et de 37 pour «Patch»! - TVA Sports

«Lorsque tu joues contre Max, tu dois faire attention à son lancer des poignets, a confié Quick. Il est capable de dégainer si rapidement et avec tant de puissance que tu te dois de savoir en avance où la rondelle se dirigera pour avoir une chance de la stopper.»

Lors des deux dernières campagnes, Pacioretty a flirté avec le plateau des 40 buts, sans toutefois l’atteindre (37 buts en 2014-2015 et 39 filets en 2013-2014). En 2011-2012, il avait réussi 33 réalisations.

En 399 matchs dans la LNH, l’Américain a touché la cible à 144 reprises.

Consultez le site de The Players’ Tribune pour lire l'article intégral.