Crédit : USA Today Sports

Fréderic Lord

Peut-on se fier aux salaires de la MLS?

Peut-on se fier aux salaires de la MLS?

Fréderic Lord

Publié 03 août 2015
Mis à jour 03 août 2015

Voici un texte retardé par l’arrivée de Didier Drogba à l’Impact. Mieux vaut tard que jamais... — FL

Mardi dernier (21 juillet) se tenait la traditionnelle rencontre de l’Impact avec ses détenteurs d’abonnements de saison.

Un rendez-vous précieux – un euphémisme dans ce cas-ci – pour le bleu-blanc-noir et ses partisans. En fait, cette soirée à elle seule vaut le coup d’acheter des billets pour l’année.

Au cours de celle-ci, les « membres » ont un accès direct, sans filtre à l’entraîneur de l’équipe professionnelle et au propriétaire et président du club, Joey Saputo.

Cette mise en contexte pour revenir sur une réponse du président à un partisan à propos de son milieu de terrain Ignacio Piatti.

En somme, l’abonné de saison se surprenait de lire dans le rapport biannuel de l’Association des joueurs de la MLS que le montant du salaire de «Nacho» ne dépassait pas le minimum fixé par la ligue pour obtenir le statut de «joueur désigné»

Voici la réponse de M. Saputo telle que rapportée par un membre :

Ainsi, les chiffres ne seraient pas exacts? Est-ce que le partisan peut se fier à cette liste?

Coup de sonde du côté du chef de la direction de l’association des joueurs, Bob Foose, pour en avoir le cœur net.

«Les chiffres de base que nous dévoilons sont des chiffres exacts tirés de chaque contrat que les joueurs signent avec la MLS. En ce sens, ils sont à 100% précis (accurate).

[...] Naturellement, nous ne pouvons inclure que les chiffres contenus dans les contrats auxquels nous avons accès, ceux entre les joueurs et la MLS.

Si, par exemple, le joueur signait d’autres contrats avec une incidence sur son revenu, nous ne pourrions le comptabiliser.

Toutefois, en vertu de la loi nous sommes autorisés à recevoir — et recevons – chaque contrat signé entre un joueur et la ligue.»

Point de vue de la ligue

De son côté, la MLS ne contredit pas la liste proposée par l’association des joueurs. Mais une source haut placée du circuit Garber confirme qu’il existe pour certains joueurs des «compensations et des frais (fee) de transferts» qui ne sont pas comptabilisés dans le contrat du joueur.

« Pour Piatti, j’ai les chiffres devant moi, il est bel et bien un joueur désigné, » explique cet employé de la MLS.

De plus, contrairement à la croyance populaire, les frais reliés à l’hébergement, les voitures, les soins de santé et autres compensations du genre ne sont pas inclus dans le contrat, donc dans la liste accessible au public.

«En fait, il deviendrait très difficile d’évaluer le montant d’une location de voiture et de comptabiliser le tout», explique cette source.

Même son de cloche du côté d’un agent de joueur qui confirme que la liste «ne montre pas les frais de transferts et les bonus de match (playing bonuses). Sinon, le reste se révèle bel et bien être ce qui est sur le contrat du joueur.»

En somme, pour les dirigeants du circuit Garber, le fait que l’association des joueurs dévoile cette liste «dévalue la qualité de ceux-ci et ne lui rend pas service.»

Comme les chiffres sont pour certains inférieurs au véritable revenu du joueur, la MLS prétend qu’on montre un cadre où une grande partie de ceux-ci sont «sous-évalués» d’un point de vue financier.

Les principaux intéressés

Pour les joueurs, la divulgation de cette liste demeure un moment particulier de la saison. Si certains vestiaires sont en mesure d’en rire – Zarek Valentin s’était particulièrement fait taquiner à l’époque – d’autres vivent une journée de malaise à constater certaines différences dans la rémunération des joueurs.

Au final, est-ce que cette liste sert les intérêts de la MLS, de ses joueurs et de ses partisans? Chacun a son opinion.

Les Nord-Américains parleraient ici d’un manque de transparence qui entache la réputation du championnat.

Les Européens, eux, vous diraient qu’aucune ligue au monde ne dévoile les chiffres de ses joueurs.

En somme, il n’existe pas de CapGeek.com pour la Premier League anglaise. Est-ce mieux comme ça? Bonne question.