CF Montréal

Piatti s’occupe du New York City FC

Dave Lévesque / Le Journal de Montréal

Publié | Mis à jour

La fin de match a été un peu folle, mais l’Impact de Montréal est ressorti du Yankee Stadium avec une victoire de 3 à 2 contre le New York City FC (NYCFC), samedi après-midi.

Le match était présenté sur les ondes de TVA Sports.

À voir :

Par conséquent, le Bleu-Blanc-Noir a consolidé son emprise sur le sixième rang de l’Association Est, en plus de s’approcher des équipes qu’il pourchasse.

Ignacio Piatti a marqué ses septième et huitième buts de la saison, tandis que Dominic Oduro a récolté son cinquième.

David Villa et Thomas McNamara ont répliqué pour le NYCFC.

L’Impact est sans doute soulagé, puisqu’il s’était incliné lors de ses deux affrontements précédents contre son rival new-yorkais pour qui Frank Lampard a fait ses débuts en étant éclipsé par la fin de match.

«C’était une bonne performance d’équipe. Nous traversons un bon moment présentement et la continuité rapporte», a mentionné l’entraîneur Frank Klopas.

L’Impact s’était donné une priorité de deux buts au cours de la première demie, mais les choses ont déboulé à partir de la 68e minute, quand Villa a réduit l’écart à 2-1 sur un tir de pénalité plus que douteux.

La glissade d’Ambroise Oyongo était bien calculée et il a touché le ballon, mais Jose Carlos Rivero a jugé le geste illégal.

Les visiteurs ont repris une avance de deux buts à la 84e minute grâce à la seconde réalisation de Piatti. Ce dernier a marqué sur un tir de pénalité qui n’en était pas un.

Puis, dès la remise, New York a attaqué et McNamara a ramené l’écart à un but après avoir reçu une belle passe du talon d’Angelino.

Le gardien Evan Bush a sauvé le match à la 88e en faisant dévier de la main un tir de Villa qui s’en allait dans la lucarne.

«Nous avons obtenu les trois points dans une rencontre très importante, c’est ce qui compte le plus», a résumé Klopas.

L’Impact a été particulièrement efficace en première demie, se forgeant une avance de 2-0.

Oduro a ouvert la marque à la cinquième minute. Sur une très longue passe de Laurent Ciman, il a fait une petite touche pour placer la balle entre les jambes de Josh Saunders.

Celui-ci, qui avait été merveilleux lors du duel précédent entre les deux équipes, a une fois de plus paru dépassé sur le but suivant.

Sur une passe d’Andrés Romero, Piatti a soulevé le ballon au-dessus de la tête du gardien adverse pour marquer son septième de la saison à la 32e.

En contrôle

Montréal a été en contrôle de cette première demie en laissant bien peu d’espace à l’attaque du NYCFC.

Les hommes de Klopas ont surtout profité des largesses de la défense centrale, qui a été carrément mauvaise, surtout sur les deux buts où Saunders était laissé à lui-même.

Dans le camp montréalais, Oyongo a connu un très fort match, étant impénétrable en défense, en plus de réaliser quelques centres de qualité en attaque.

Oduro a connu une bonne journée comme attaquant de pointe. En plus de marquer son cinquième but de la saison, il a subi cinq fautes, dont trois sanctionnées d’un carton jaune.

L’Impact retournera sur le terrain mercredi en accueillant les Red Bulls de New York.