Impact

L'autre visage de Didier Drogba

Publié | Mis à jour

Les amateurs de soccer connaissent Didier Drogba pour son talent légendaire sur la pelouse, mais les plus néophytes d’entre eux ne connaissent peut-être pas le côté humain de la super-vedette ivoirienne.

Le nouveau joueur de l’Impact de Montréal est devenu une icône humanitaire à compter du milieu des années 2000.

Dans l’un de ses plus récents mouvements sociaux, que vous pouvez voir dans la vidéo ci-haut, Drogba s’est joint au «XI contre l’Ebola» de la Fédération internationale de football (FIFA), en novembre 2014, aux côtés notamment de Cristiano Ronaldo, de Neymar, de Gareth Bale et de Gerard Piqué, en collaboration avec la Confédération africaine de football (CAF). La campagne se voulait sensibilisatrice face à l’épidémie qui sévissait en Afrique.

Vous pouvez également voir dans la vidéo un discours de Drogba en français datant de 2009 pour la fondation de sa mère, Clothilde, Cœur d’Ivoire. On constate que l’attaquant est capable d’humour...

«Je tiens vraiment à rendre hommage à ma mère parce qu’elle a mis au monde, avec un peu d’égoïsme, de très beaux enfants!» blague-t-il.

Cela est d’excellent augure pour la venue de l’ancien champion de Chelsea à Montréal. Verra-t-on Drogba s’impliquer dans la communauté montréalaise?

Autres implications communautaires notables de Drogba

2006 : Drogba demande aux combattants de rendre les armes lors de la Première Guerre civile ivoirienne.

2007 : Drogba devient ambassadeur pour le Programme des Nations unies pour le développement, un fonds et programme d’aide au plaidoyer de causes pour l’octroi de dons destinés aux pays en développement.

2009 : don de 3 millions d'euros (4,27 millions $ CAD) provenant des revenus de commanditaires avec Pepsi pour la construction d’un hôpital dans sa ville natal d’Abidjan.

2010 : nommé au sein du top 100 des personnes les plus influentes selon le magazine Time, en raison de son implication dans le processus de paix en Côte-d’Ivoire.