LNH

«On espère une concession à Québec» - Martin

Publié | Mis à jour

Comme plusieurs amateurs de hockey, Jacques Martin suit d’un œil attentif le dossier de Québec.

Québecor a d’ailleurs confirmé lundi avoir déposé sa candidature dans le cadre de l’expansion dans la Ligue nationale de hockey.

«Je suis un peu le dossier. J’ai fait partie des meubles lorsque les Nordiques ont déménagé au Colorado», a lancé Martin en riant lorsque rencontré par la chaîne TVA Sports, lundi.

L’ancien entraîneur-chef des Canadiens de Montréal connaît bien ce marché puisqu’il a agi à titre d’adjoint à l’entraîneur des Nordiques de Québec.

«Je pense que c’est un marché qui pourrait à nouveau accueillir du hockey de la LNH, surtout avec le nouvel amphithéâtre où on aura l’opportunité de jouer en septembre prochain contre les Canadiens lors d’une partie hors-concours, a souligné l’homme de 62 ans.

«C’est excitant pour les gens de Québec. On espère que d’ici quelques années, une concession pourra venir s’établir à Québec.»

Une journée spéciale

Lorsque les Penguins affronteront le Tricolore en match préparatoire au Centre Vidéotron le 28 septembre prochain, plusieurs souvenirs referont surface pour Martin.

Ce dernier agit désormais à titre d’assistant spécial à l’entraîneur-chef Mike Johnston.

«Beaucoup de souvenirs vont resurgir. Je pense notamment à des joueurs comme Owen Nolan, Joe Sakic, Mats Sundin et Peter Forsberg.

«Ça va me faire penser à plusieurs événements durant mes années avec les Nordiques.»

Le rôle principal de Martin la saison prochaine sera d’analyser les matchs du haut de la galerie de la presse et de donner ses observations à Johnston et au reste de l’équipe d’entraîneurs.