Canadiens de Montréal

Pateryn n'entend pas jouer dans la Ligue américaine

Publié | Mis à jour

Le prochain camp d’entraînement des Canadiens de Montréal sera déterminant pour plusieurs joueurs, dont Greg Pateryn.

Le défenseur de 25 ans, qui a récemment paraphé une nouvelle entente de deux ans avec l’équipe, entend faire sa place dans la formation partante à l’automne, malgré une abondance d’arrières qui bucheront pour décrocher un poste régulier avec le Tricolore.

Outre le numéro 64, Jarred Tinordi, Darren Dietz et Mark Barbeiro, qui a été embauché sur le marché des joueurs autonomes le 1er juillet, tenteront de percer la formation et ne pas entamer la campagne chez les IceCaps, à Saint-Jean de Terre-Neuve.

«Mon but est de rester à Montréal toute la saison, a-t-il dit lors d’un entretien avec le site officiel des Canadiens.

«Mon plan est de revenir jouer comme je le faisais. Je ne vais pas essayer de pratiquer un style qui ne me convient pas».

Personne ne partage ce point de vue autant que le directeur général Marc Bergevin, qui a vanté les mérites du joueur originaire du Michigan.

«Greg est un jeune défenseur qui s’est bien développé. Il apprécie le jeu physique et apporte de la profondeur à notre groupe de défenseurs», a indiqué Bergevin lorsqu’il a annoncé la prolongation de contrat de Pateryn.

Employé surtout dans la dernière portion de la saison, l’Américain a distribué 48 mises en échec en 17 rencontres lors de la saison régulière. Il a aussi contribué trois aides en sept parties en séries.

«C’était bien pour mon développement et ce fut une belle expérience pour moi, a-t-il noté. Espérons que j’aurai encore plus d’occasions au fil du temps.»