LNH

Domingue dans l'attente

Publié | Mis à jour

Il reste 85 jours avant le début de la prochaine saison dans la Ligue nationale de hockey.

La plupart des joueurs sont déjà en mode préparation. Pour certains, l’entraînement estival se fait dans un climat d’incertitude. C’est le cas notamment de Louis Domingue, que TVA Sports a rencontré mercredi.

Joueur autonome avec compensation, le gardien québécois est toujours sans contrat pour 2015-2016, lui qui vient d’écouler la dernière année de son entente d’entrée dans la LNH.

Dans le meilleur scénario, Domingue conclurait un pacte de deux ans avec les Coyotes de l’Arizona «pour avoir la tranquillité d’esprit et juste penser au hockey», selon ses propres mots.

«Je vise un contrat de deux ans, qui serait probablement à deux volets la première année», a-t-il indiqué.

En attendant de recevoir une offre, l’athlète originaire de Mont-Saint-Hilaire met toute la gomme en gymnase avec un objectif précis.

«J’ai pris la décision de prendre de la masse musculaire, a-t-il indiqué. J’essaie de me comparer aux autres gardiens de la LNH. Un gars comme Mike Smith, mon coéquipier avec les Coyotes, est un athlète incroyable.

«Je veux mettre plus de chair sur mon corps, tout en gardant ma vitesse et mon agilité. Les gardiens doivent être particulièrement solides au bas du corps, sans négliger le reste.»

La saison dernière, sa première dans le circuit Bettman, Domingue a présenté une fiche de 1-2-1, une moyenne de 2,73 et un taux d’efficacité de ,911 en sept matchs. 

L’ancien des Wildcats de Moncton et des Remparts de Québec, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, a également évolué avec les Gladiators de Gwinnett, dans la Premier AA Hockey League (ECHL), et les Pirates de Portland, dans la Ligue américaine.

Il a obtenu son premier départ le 1er février contre les Canadiens à Montréal avec une performance de 18 arrêts dans une victoire de 3-2. 

(D’après un reportage de Paul Rivard)