LNH

Trois équipes intéressées à Lapierre

Publié | Mis à jour

Plusieurs joueurs de la Ligue nationale de hockey n’ont toujours pas de contrat en poche alors que le marché des joueurs autonomes est ouvert depuis déjà une semaine. C’est le cas de l’attaquant Maxim Lapierre.

Le Québécois vient d’écouler un pacte de deux ans d’une valeur de 2,2 millions $, accordé par les Blues de St. Louis avant la saison 2013-2014. La formation du Missouri l’a pourtant échangé l’an dernier aux Penguins de Pittsburgh en retour d’un autre joueur d’avant, Marcel Goc.

«J’ai de bonnes discussions avec trois équipes en ce moment, a tout d’abord indiqué Lapierre à TVA Sports, mercredi. J’attends qu’il y ait un peu de mouvement de personnel avant de prendre ma décision.»

Même si la destination de Lapierre est toujours inconnue, le principal intéressé croit qu’il restera dans l’Association de l’Est, sans toutefois nommer les équipes qui aimeraient mettre la main sur ses services.

«Les joueurs comme moi, nous sommes habitués à déménager, a-t-il continué. Je crois que le contrat sera entre un et trois ans. Cette fois-ci c’est plus une décision familiale qu’une décision personnelle. C’est pour ça que j’analyse les choses un peu plus longuement.»

Le Québécois considère qu’il a toujours beaucoup à offrir à une équipe du circuit Bettman.

«Pour moi, c’est le désavantage numérique, les mises en jeu, apporter de l’énergie sur le quatrième trio, a-t-il confié. Le but premier, c’est de gagner la coupe Stanley et d’essayer de signer avec une équipe qui a des chances de la remporter.»

Le joueur de 30 ans a récolté 11 points, dont deux buts, en 80 parties l’an dernier dans la LNH.

Depuis le début de sa carrière, Lapierre a porté l’uniforme de cinq formations, les Canadiens de Montréal, les Ducks d’Anaheim, les Canucks de Vancouver, les Blues et les Penguins. Il a récolté 139 points, dont 65 buts, en 614 matchs.