Canadiens de Montréal

Lapointe a un carré d'as à l'oeil

Publié | Mis à jour

Les espoirs des Canadiens de Montréal ont participé à un premier match simulé au camp de perfectionnement à Brossard, mardi.

Parmi les spectateurs attentifs, il y avait le directeur du développement des joueurs, Martin Lapointe.

Même si deux des quatre joueurs dans sa mire n’ont pas pris part à l’exercice, il n’en demeure pas moins que Sven Andrighetto, Nikita Scherbak et Charles Hudon sont ceux qui ont le plus de chances de se tailler un poste avec le CH à l’automne, si on lit entre les lignes.

«Ces gars-là ont connu de bonnes saisons l’an dernier. Ils cognent à la porte», a expliqué Lapointe à TVA Sports, mardi.

Daniel Carr, meilleur buteur des Bulldogs de Hamilton l’an dernier, fait aussi partie de l’équation.

«Daniel est un gars qui travaille fort. Il se donne à cent miles à l’heure. Au niveau de l’effort, il n’y a jamais de demi-mesures.»

Lequel de ces espoirs est favori pour décrocher un poste ou forcer la main du directeur général Marc Bergevin? Difficile à dire. Mais le nom de Hudon fait sourire Lapointe.

«Il est plus confortable sur la glace. Tout le bagage d’habiletés fait qu’il est plus à l’aise. Il a aussi travaillé avec Sébastien Bordeleau (l’ancien des Canadiens).»

«Je lui ai dit qu’il trichait, parce qu’il a travaillé avec lui tout l’été.»