Repêchage 2015

Deux nouveaux joueurs de centre

Agence QMI / Jean-François Chaumont

Publié | Mis à jour

Des projets et des paris : sans choix de deuxième tour samedi, le Canadien de Montréal pouvait difficilement viser un circuit en cette deuxième journée du repêchage au BB&T Center, le domicile des Panthers de la Floride.

Après plusieurs minutes à patienter, le directeur du recrutement amateur Trevor Timmins a finalement pris le micro avec le 87e choix au troisième tour. Il a opté pour le Suédois Lukas Vejdemo.

À VOIR : Toutes les nouvelles du repêchage

Âgé de 19 ans, il était répertorié comme le 36e meilleur espoir européen. 

«Christer Rockstrom, un de nos recruteurs qui parcourt la Suède, était vraiment fébrile à l’idée de le voir encore disponible à la fin du troisième tour, a raconté Timmins. Vejdemo a remporté le titre de joueur par excellence du tournoi de fin de saison du circuit junior suédois. Il a vraiment connu une belle progression et il est un très bon patineur.»

«Il a un beau potentiel offensivement, a-t-il poursuivi. Je dirais même qu’il est plus offensif que Jacob De La Rose au même âge.»

Chez lui à Stockholm

À sa deuxième année d’admissibilité au repêchage, le centre gaucher de 6 pi 2 po et 194 lb a choisi de rester chez lui à Stockholm plutôt que de faire le voyage en Floride.

«Je suis vraiment fier d’appartenir à l’organisation du Canadien, a dit Vejdemo lors d’une conférence téléphonique. J’ai entendu dire qu’il s’agit d’une grande ville de hockey.»

«J’avais entendu parler qu’il s’agissait d’une possibilité pour moi de sortir au troisième tour, a-t-il enchaîné. Mais, j’étais un peu surpris quand j’ai vu mon nom. J’étais vraiment heureux.»

En 34 matchs l’an dernier avec l’équipe junior de Djurgarden, Vedjemo a présenté des chiffres intéressants, obtenant 48 points (23 buts, 25 aides) en 34 matchs.

«Je me considère comme un centre responsable dans les deux territoires : j’ai un bon physique, je suis un bon patineur et j’ai un assez bon sens du jeu, a-t-il mentionné. J’aimerais améliorer mon tir et me servir encore plus de mon gabarit.»

Un contrat de deux ans

En théorie, Vejdemo ne viendra pas en Amérique du Nord d’ici les deux prochaines saisons.
«J’ai un contrat de deux ans à Djurgarden, a-t-il répliqué. J’espère gagner un poste l’an prochain avec le grand club dans la Ligue élite suédoise.»

Le natif de Stockholm, la capitale suédoise, n’a pas cherché d’excuses pour lesquelles il n’a pas été réclamé au cours du repêchage de 2014.

«J’ai connu une mauvaise saison l’an dernier, a-t-il affirmé. J’avais subi une blessure lors de la saison morte. J’avais connu une bonne fin, mais c’était trop tard. J’ai travaillé fort en gymnase cet été. J’ai rebondi de belle façon cette année.»

Un autre joueur de centre

Avec son choix de cinquième tour, le 131e au total, le Tricolore a pigé dans la cour des Tigers de Medicine Hat de la Ligue junior de l’Ouest en réclamant Matthew Bradley.

Après la sélection du défenseur Simon Bourque au sixième tour, le Canadien a terminé sa journée en se tournant vers l’ailier gauche des 67’s d’Ottawa Jeremiah Addison avec sa sélection de septième ronde (207e).

S’il y a eu plusieurs transactions au cours des deux derniers jours, Montréal n’a pas bougé.

«Nous n’avions pas de choix aux deuxième et quatrième tours, et nous parlions toujours en fin de ronde, a rappelé Timmins. Nous n’avions donc pas assez de munitions pour essayer de grimper de quelques rangs. Nous aurions parfois voulu opter pour une telle stratégie, mais c’était impossible.»