Repêchage 2015

Deux Québécois choisis au 1er tour

Publié | Mis à jour

C’est un fier Beauceron de Sainte-Marie qui a été le premier Québécois sélectionné vendredi, lors de la première ronde du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Le défenseur des Sea Dogs de Saint John Thomas Chabot a été le premier choix des Sénateurs d’Ottawa et le 18e au total.

«C’est le plus beau jour de ma vie, a reconnu celui qui a eu l’appui d’un fan-club bruyant, lorsque les Sénateurs ont annoncé leur choix. Il n’y a pas un "feeling" qui égale ce que je vis en ce moment. De me retrouver dans une belle ville comme Ottawa, je ne peux pas demander mieux.»

L’arrière de 6 pi 2 po et 180 lb éprouvait aussi un brin de fierté d’avoir été le premier joueur né et formé au Québec à devenir la propriété d’une équipe du circuit Bettman.

«C’est un bel honneur pour moi. Je pense que plusieurs autres Québécois sont aussi bons que moi, mais c’est moi qui ai eu la chance de me retrouver à Ottawa. Je sais que c’est une belle ville et j’ai un ami qui joue à Gatineau et qui m’en a parlé. Je les ai aussi suivis cette année, lors de leur parcours incroyable en fin de saison avec Andrew Hammond devant le filet. Ils ont également de bons partisans qui connaissent le hockey.»

Beauvilier avec les Islanders

La première ronde tirait à sa fin lorsque les Islanders de New York ont transigé pour obtenir la 28e sélection. Le dépisteur au Québec de l’équipe, Mario Saraceno, a par la suite annoncé, en français et en anglais, la sélection d’Anthony Beauvillier des Cataractes de Shawinigan.

Il s’agissait d’une petite surprise, puisque Beauvillier était plus perçu comme un espoir de début de deuxième ronde.

«Quand j’ai entendu "de la LHJMQ", j’ai eu un petit pincement au cœur. Ça s’est tellement passé vite. Du moment où mon nom a été prononcé à ce que je monte sur la scène, c’est flou. C’était vraiment un moment spécial.»

Beauvillier était également heureux du fait que les Islanders aient transigé pour pouvoir le sélectionner.

«Je n’ai pas vraiment pensé au fait qu’ils avaient transigé pour m’avoir quand ils m’ont appelé. Par contre, je réalise que c’est vraiment spécial. C’est signe qu’ils m’aiment et qu’il y avait beaucoup d’intérêt.»

Beauvillier a récolté 94 points en 67 matchs la saison dernière avec les Cataractes.