Repêchage 2015

Top 10 des plus grandes déceptions : positions 5 à 1

Publié | Mis à jour

On le sait, le repêchage est une science inexacte : certains choix sont heureux, d’autres non.

En prélude à l’encan amateur de la LNH, qui se déroulera cette semaine à Sunrise, en Floride, et qui sera diffusé à TVA Sports, nous avons préparé un top 10 des plus grandes déceptions depuis 1990.

Voici aujourd’hui les positions 5 à 1 :

1. Alexandre Daigle (Sénateurs d’Ottawa, 1er choix au total, 1993)

Impossible de ne pas mettre au premier rang la sélection du Québécois Alexandre Daigle par les Sénateurs d’Ottawa lors du repêchage de 1993.

Pourtant, celui qui a évolué avec les Tigres de Victoriaville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec a tout de même disputé plus de 600 matchs dans la LNH (616), amassant 327 points, dont 129 buts.

2. Patrik Stefan (Thrashers d’Atlanta, 1er choix au total, 1999)

C’est tout ce qu’il y a à dire :

La bourde monumentale de Patrik Stefan - TVA Sports

On peut dire que les Thrashers d’Atlanta se sont trompés royalement en jetant leur dévolu sur le Tchèque Patrik Stefan au premier rang de l’encan amateur de la LNH de 1999.

Stefan n’est jamais devenu le joueur de premier plan espéré pour cette équipe qui amorçait ses activités dans le circuit Bettman.

Il faut dire que le repêchage de 1999 n’a pas été très relevé. Toutefois, des joueurs comme les jumeaux Daniel et Henrik Sedin, Henrik Zetterberg et le gardien Ryan Miller ont tous trouvé preneurs.

Stefan a atteint le plateau des 40 points qu’à une reprise dans la LNH en 2003-2004 alors qu’il avait réussi 14 buts et 26 aides en 82 rencontres. Au final, il a amassé 188 points et 455  duels.

La séquence la plus marquante de la carrière de Stefan n’a rien de glorieux. Tout le monde se rappellera sa bourde monumentale face aux Oilers d’Edmonton en janvier 2007 alors qu’il portait l’uniforme des Stars de Dallas.

Stefan a probablement raté le but avec une cage abandonnée le plus facile de l’histoire. Malheureusement pour lui, la rondelle a bondi par-dessus son bâton alors que les Stars menaient 4-3 avec 10 secondes à faire au match. Voulant réparer sa bourde, Stefan est tombé dans le coin de la patinoire. Puis, Ales Hemsky est allé marquer le but égalisateur.

3. Rick DiPietro (Islanders de New York, 1er choix au total, 2000)

Les Islanders tenaient mordicus à ajouter le talentueux gardien Rick DiPietro à leur formation. Et c’est ce qu’ils ont fait au repêchage de 2000 alors que l’Américain est devenu le premier gardien de but à être sélectionné au tout premier rang.

Pourtant, les Islanders comptaient alors dans leurs rangs un certain Roberto Luongo. Mais le directeur général de l’époque, Mike Millbury était convaincu que DiPietro serait le gardien de but d’avenir pour la formation new-yorkaise.

4. Pavel Brendl (Rangers de New York, 4e choix au total, 1999)

Les Thrashers d’Atlanta n’ont pas été les seuls à se tromper royalement lors du repêchage de 1999. Si la vétuste formation de la Géorgie avait sélectionné le Tchèque Patrik Stefan avec leur première sélection, les Rangers de New York ont jeté leur dévolu sur son compatriote Pavel Brendl, avec leur quatrième choix.

Pourtant l’attaquant avait tout cassé avec les Hitmen de Calgary dans la Ligue de l’Ouest lors des saisons 1998-1999 et 1999-2000, amassant, dans l’ordre, 134 et 111 points.

5. Alexandr Svitov (Lightning de Tampa Bay, 3e choix au total, 2001)

Le Lightning de Tampa Bay a vu les Thrashers d’Atlanta et les Sénateurs d’Ottawa respectivement sélectionner les attaquants Ilya Kovalchuk et Jason Spezza au tout début du repêchage de 2001.

Puis, au troisième échelon au total, la formation floridienne a obtenu les services du Russe Alexandr Svitov, un grand attaquant de 6 pi 3 po.